• Des mesurettes en trompe-l'oeil

    Soumis par Lorraine Rdd le Mardi 11 décembre 2018 à 10:29
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Politique

    J'ai écouté le discours d'Emmanuel Macron hier soir. Le compte n'y était pas. 

    Non, clairement, le compte n’y est pas. De la poudre de perlimpinpin ! D’abord le chef de l’Etat n’a admis aucune erreur. Pas un mot de regret. Pas un mot d’excuses. Tout juste a-t-il fait valoir que sa faute était d’avoir agi trop lentement. En clair, il maintient son cap. C’était sans doute sa dernière chance – si tant est qu’il n’était pas trop tard. Et pourtant il l’a gâchée. 

    Il a pourtant annoncé une rafale de mesures. Enfin, des demi-mesures. Car, nous savions tous ce qu’attendaient les gilets jaunes. Nous connaissions les revendications les plus populaires, les plus emblématiques. Il y avait l’espoir d’une restauration de l’impôt sur la fortune. Or, ce geste, Emmanuel Macron l’a exclu, pour ne pas froisser sa clientèle, celle des milieux d’argent. Comme il a dispensé toutes les entreprises, même les plus riches, d’un quelconque effort. Il y avait aussi l’espoir d’un coup de pouce en faveur du SMIC. Un vrai coup de pouce, ayant des effets de contagion sur tous les bas salaires ! Or, ce n’est pas cela que Macron a annoncé. C’est une arnaque. Primo, la hausse de 100 euros annoncée découle pour partie de l’indexation légale obligatoire. Deuzio, le complément découlera d’une application anticipée du bonus liée à la prime d’activité. Au total, donc, rien de nouveau. Juste une mesure en trompe l’œil.

    Il y avait encore l’espoir d’un geste en faveur des retraités, dont le pouvoir d’achat risque de s’effondrer à cause de la désindexation de leurs pensions et de la hausse de la CSG. Or, le chef de l’Etat a annoncé un petit geste sur la CSG. Mais aucune remise en cause de la désindexation. En clair, le pouvoir d’achat des retraités va s’effondrer en 2019 comme en 2020.

    La seule chance dont disposait Emmanuel Macron pour convaincre le pays de sa bonne volonté aurait été qu’il envoie des signes d’un renouveau démocratique. Car c’est aussi cela aussi qui émane du mouvement des gilets jaunes : l’espoir d’une démocratie refondée. Tout le contraire de la démocratie autoritaire, qu’incarne le chef de l’Etat. Une démocratie refondée. Une autre République. Et cette République-là, cette République égalitaire et fraternelle, ce n’est plus Emmanuel Macron qui peut prétendre la représenter.

    FacebookTwitter
  • Macron est de retour !

    Soumis par Lorraine Rdd le Mardi 11 décembre 2018 à 10:22
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Politique

    MACRON EST DE RETOUR !

    Il avait disparu du champ politico-médiatique depuis le début de la crise des gilets jaunes, lui c’est le Président de la République Emmanuel Macron, qui a fait son retour hier soir dans une allocution radio-télévisée de près de 13 minutes 

    MACRON EST DE RETOUR !

    Oui il est de retour et il était temps, son long silence ayant été assourdissant et ayant contribué au pourrissement de la situation dans cette crise d’un genre et d’une ampleur inconnue. Mieux, on a pu constater qu’Emmanuel Macron savait à nouveau communiquer, ce qu’il ne savait plus faire depuis des mois, on pense en particulier à l’affaire Benalla, à la fête de la musique à l’Elysée et à une photo aux Antilles ayant choqué l’opinion.

    MACRON EST DE RETOUR !

    Car il a en effet bien communiqué. Il a commencé en réaffirmant son autorité pour continuer en faisant un mea culpa sur ses propos ayant pu blesser avant de continuer sur des mesures fortes comme la hausse du smic, l’annulation de la hausse de la CSG pour les retraites jusqu’à 2000 euros ou encore le retour des heures supplémentaires défiscalisées et désocialisées bref des mesures bonnes pour le pouvoir d’achat des salariés, en particulier les plus mal payés, et des retraités 

    MACRON EST DE RETOUR !

    Et la conclusion fut un appel à l’union nationale après la mise en avant des maires, les élus les plus proches du terrain, sur qui le Président compte s’appuyer pour consulter les français. Hier soir, même si le contraste avec le physique du Président qui semblait très éprouvé était patent, on peut dire que le Chef de l’Etat est de nouveau sur le devant de la scène

    MACRON EST DE RETOUR !

    FacebookTwitter
Les rubriques Sudradio