Philippe Toretton : "Revisiter l'Histoire avec nos yeux d'aujourd'hui est une erreur absolue"

Le comédien Philippe Toretton était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 7 juillet 2021 dans "Le 10h - midi".

Philippe Torreton, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Le comédien Philippe Toretton fait la voix off de la docu-fiction en deux parties "Révolution !", que France 2 diffusera le 13 juillet 2021 à 21h05.

 

Philippe Toretton : "cette plongée nous permet de nous mettre au même niveau"

"On a fait comme si les caméras existaient. C’est un Paris de Hugues Nancy et Jacques Malaterre, le réalisateur des parties fictionnelles. Je trouve cela passionnant parce que c’est une plongée dans l’histoire en train de se faire. Ce qui m’a le plus marqué, c’est les interviews des différents protagonistes, qui se retrouvent face caméra pour faire un point et qui expliquent où ils en sont. À travers ce qu’ils racontent, le téléspectateur comprend à quel point il était difficile de trouver un chemin dans ce fourniment d’idées parfois contradictoires, des intérêts opposés. C’était très difficile. Nous, on regarde cela avec quelques siècles de recul, on se dit : 'ils auraient dû faire ça et ça'. Mais quand on y est, quand on est un simple citoyen, un simple ouvrier, comment faire ? Cette plongée nous permet de nous mettre au même niveau et d’arrêter d’être des spécialistes.

 


Pour ces 'interviews' de Danton, Robespierre et autres acteurs de la Révolution, "les réalisateurs se sont basés sur leurs déclarations, leurs écrits. Ce n’est pas pile-poil bien sûr parce qu’on n’a pas leurs enregistrements. En revanche il n’y a aucune trahison de pensée, de concept. Les réalisateurs ont fait preuve d’une inventivité formidable. Une image parle, un tableau parle", a raconté Philippe Toretton.

 

"Depuis l’aube de l’humanité on raconte des histoires"

Philippe Toretton, ne regrette-t-il pas de faire la voix-off d’un film au lieu d’y jouer ? "Faire le commentaire sur un documentaire n’est pas un genre mineur. Depuis l’aube de l’humanité on raconte des histoires. Devant un feu de camp, dans une grotte, sur une peau d’ours… C’est ce que font d’ailleurs les instits avec nos jeunes enfants. Et puis cela remplit ma curiosité personnelle, la possibilité de choisir des choses qu’on me propose. J’ai la primeur de certains documents, je peux parler avec ceux qui l’ont fait, donc c’est une position privilégiée au contraire", a répondu Philippe Toretton.

 

"Les Gilets Jaunes, c’est parti d’une taxe sur l’essence. Ce n’est pas du pain"

Les Gilets Jaunes d’aujourd’hui, ne sont-ils pas les héritiers de la Révolution ? "Si on avait dit à ces ouvriers qui se révoltaient, qui avaient faim, qu’on leur proposerait le niveau de vie des Gilets Jaunes d’aujourd’hui, ils auraient signé tout de suite. Ce n’est pas parce qu’il y a une violence dans la revendication qu’on peut la comparer à la violence revendicative des révolutionnaires de 1789. Les gens avaient faim, ils étaient exploités, il n’y avait pas de représentation politique, pas de droit de vote, c’était la monarchie absolue, aucune égalité femmes-hommes… Ce n’est pas parce qu’on a manifesté pendant de longs mois en France que c’est comparable. En France c’est parti d’une taxe sur l’essence. Ce n’est pas du pain. D’ailleurs des études ont montré que parmi les gens qui manifestaient, il y avait très peu de gens en grande pauvreté", a estimé Philippe Toretton.

 


"Je trouve que c’est une période totalement passionnante, compliquée. Et ce film est un outil pédagogique magnifique. En s’attachant à des gens du peuple, on raconte une histoire. Ce n’est pas des gens qui ont existé, mais leur profil a existé.

Regardons l’histoire avec gourmandise, avec envie, avec curiosité mais n’en faisons pas un alibi. Même quand ça fait mal aux yeux, regardons et soyons dépassionnés. Il est important de toute faire pour qu’aujourd’hui on ait tous une chance d’exister, de vivre les mêmes droits, ne lavons pas l’histoire", a poursuivi Philippe Toretton.

 

 

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !