single.php

Carburant : "Ras-le-bol de ces minorités qui emmerdent les Français" fustige Guillaume Peltier

Guillaume Peltier, vice-président exécutif de Reconquête et ancien député LR, était l'invité du “petit déjeuner politique” sur Sud Radio.

Guillaume Peltier
Guillaume Peltier, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 11 octobre, dans "le petit déjeuner politique".

Pénurie de carburant, vote du budget et 49-3, riposte de Poutine, Reconquête, taxe anti-Zemmour : Guillaume Peltier a répondu aux questions de Patrick Roger.

Carburant : "Ras-le-bol de ce gouvernement d'incompétents !"

Guillaume Peltier revient sur la pénurie de carburants. Les négociations ont échoué hier entre syndicats et direction, réunion de crise. Y a-t-il une forme d'impuissance du gouvernement ? "Quand on habite la France rurale et qu'on regarde ce qui se passe à Paris ou dans les raffineries, on se dit que décidément, ce sont les minorités qui gouvernent dans notre pays ! L'indignité le dispute à l'incompétence dénonce le vice-président exécutif de Reconquête. Indignité des salariés de Total qui ne sont pas tout à fait au bas de l'échelle des salaires dans notre pays souligne-t-il. Le salaire moyen en France est de 1.700 euros, un peu de décence !"

Guillaume Peltier évoque "les taxis, artisans, commerçants, commerciaux, infirmiers et infirmières qui ont besoin de leur voiture. Toute cette France dont je fais partie, pour lesquels la voiture est une obligation vitale pour travailler. On en a ras-le-bol de ces minorités qui bloquent et qui emmerdent les Français et ras-le-bol de ce gouvernement d'incompétents ! Et pendant ce temps, Madame Borne part avec 16 ministres en Algérie pour négocier soi-disant du gaz mais surtout des visas pour les Algériens."

 

Guillaume Peltier : "Monsieur Macron commente, Madame Borne aussi. Qu'ils commandent !"

Pour Guillaume Peltier, "gouverner c'est prévoir ! J'entends encore mercredi dernier monsieur Véran, ministre de la République, à l'occasion du conseil des ministres, dire qu'il n'y a pas de pénurie et que tout va très bien ! On voyait déjà dans nos provinces les difficultés". Le vice-président exécutif de Reconquête "appelle le gouvernement à reconnaître ses torts". Selon lui, "il fallait débloquer les stocks stratégiques dès le début". Par ailleurs, il appelle le gouvernement à "réquisitionner les travailleurs dans les raffineries pour permettre à la France qui travaille de travailler. Il faut agir". "Monsieur Macron commente, Madame Borne aussi. Ils ont les manettes, qu'ils commandent !"

Une intervention du gouvernement ne mettrait-elle pas le feu aux poudres ? "Ce sont la lâcheté et le laxisme qui mettent le feu aux poudres ! estime Guillaume Peltier. On est dans une poudrière dans tous les domaines : l'énergie, le sanitaire, l'assistanat, les fraudes, l'immigration, l'insécurité. Je suis élu depuis 10 ans, je n'ai jamais vu une rentrée politique aussi atterrante et pauvre. Quand ce n'est pas la taxe anti Zemmour, c'est la propagande écologique sur le contrôle à distance du chauffage. C'est la propagande néo-féministe de la délation et du commentaire sur les gifles ou encore les recommandations du Conseil de l'Europe pour ne plus dire aux enfants 'file dans chambre !' Dans quel monde vit on ! Avec Éric Zemmour on hausse le niveau".

 

"Nous continuerons chaque jour à tendre la main aux élus, cadres et électeurs LR et RN"

Avec Reconquête, "nous sommes au début d'une épopée explique Guillaume Peltier. Nous avons bâti une force politique qui vise demain à prendre le pouvoir, avec j'espère tous nos partenaires patriotes ou de droite. Les Républicains, le RN. Nous voulons poser un constat lucide sur la société française. Les politiciens et minorités nous parlent du dérisoire. Nous avec Éric Zemmour nous parlons de l'essentiel. Ce sont les cadres de Reconquête qui seuls ont le courage de dire la vérité à notre peuple".

Reconquête appelle une union des droites. "C'est la méthode et la stratégie que nous protons depuis le début, affirme le vice-président exécutif de Reconquête. La gauche minoritaire est au pouvoir parce qu'elle a su s'entendre. La droite est majoritaire depuis 30 ou 40 ans mais elle n'arrive pas à remporter les élections car elle est divisée. Il fallait un parti pivot, trait d'union : c'est la vocation de Reconquête. Nous continuerons chaque jour à tendre la main aux élus, cadres et électeurs LR et RN. C'est en unissant nos forces que nous pourrons remporter les élections et sauver la France".

 

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

 

L'info en continu
23H
22H
21H
19H
18H
17H
16H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/