single.php

"Jean-Luc Mélenchon fait tout pour rendre impossible une alliance" affirme Olivier Faure

Par Aurélie Giraud

Olivier Faure, Premier secrétaire du PS et député de Seine-et-Marne, était “L’invité politique” sur Sud Radio.

Olivier Faure Jean-Luc Mélenchon
Olivier Faure, interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 7 mai 2024, dans “L’invité politique”.

Avenir de la gauche, positions de Jean-Luc Mélenchon, visite du président chinois en France : Olivier Faure a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

 

"Jean-Luc Mélenchon fait tout pour rendre impossible une alliance"

Est-ce la fin de la NUPES ? Y a-t-il deux gauches irréconciliables en France, une gauche socialiste humaniste nationaliste et celle de Jean-Luc Mélenchon ?  "Jean-Luc Mélenchon fait tout pour rendre impossible une alliance des uns avec les autres" affirme Olivier Faure. "Il est celui qui met le feu à la plaine chaque matin. Depuis le 7 octobre, il est celui qui n'a cessé de chercher à creuser l'écart entre les uns et les autres".

Pour autant, le Premier secrétaire du PS "ne croit pas que les électeurs et électrices de gauche soient irréconciliables". "Nous pouvons les réconcilier, faire en sorte qu'ils puissent avancer d'un même pas sur la voix d'une gauche qui soit à la fois européenne, humaniste, féministe, sociale, écologique". "En revanche, il y a des gens qui se rendent irréconciliables. Sur des débats qui auraient dû nous conduire à être toutes et tous ensemble". Il prend pour exemple ce qui se passe à Gaza.

"Nous préparons une coalition de gauche après le 9 juin"

Olivier Faure a affirmé que LFI emploie les méthodes de Trump. "Ça peut arriver" confirme-t-il. "Manon Aubry utilise les fake news pour essayer de remonter dans les sondages" s'indigne-t-il. "Laisser penser que Raphaël Glucksman toucherait de l'argent des lobbies, alors qu'il leur a toujours tenu tête, c'est scandaleux". "Laisser penser que l'argent qu'il a reçu, au-delà de sa rémunération classique de parlementaire européen, relèverait d'intérêt privé, c'est une honte". "Il y a une forme d'écoeurement, car la fin ne justifie pas toujours les moyens. La gauche ne peut pas reprendre les armes de l'extrême droite pour se faire entendre".

Olivier Faure confirme que quel que soit le résultat de Raphaël Glucksmann le 9 juin, le PS préparera après le 9 juin une coalition de gauche sans Jean-Luc Mélenchon. "Il n'y a aucune possibilité de retrouver quelqu'un qui traite Jérôme Guedj de délateur". "Jean-Luc Mélenchon flotte avec les lignes jaunes. Il est là à toujours tourner autour du pot, à chercher à qualifier les gens en parlant de son judaïsme, de ses attachements, de ses adhésions. Laissant penser qu'il serait lui-même otage d'une communauté, la communauté juive. C'est indigne".

"La Chine est aujourd'hui l'allié principal de la Russie en Ukraine"

Le président chinois Xi Jinping, toujours en France, s'engage à ne plus vendre d'armes à la Russie. Olivier Faure rappelle que "la Chine est aujourd'hui l'allié principal de la Russie en Ukraine. La Chine permet d'écouler le gaz russe et elle est aujourd'hui celle qui l'alimente sur le plan financier". "Si les armes ne transitent pas directement par la Chine, elle donne les moyens à la Russie d'acheter des armes ailleurs. Donc de toutes façons, la Chine restera un allié de la Russie. Le soutien chinois est réel" affirme-t-il.

Raphaël Glucksmann dénonce dans une tribune dans le Monde "l'obséquiosité d'Emmanuel Macron". "Ce qui change avec cette visite, c'est la volonté du chef de l'État de le traiter en ami. Laisser penser à une amitié naissante avec un dictateur et laisser penser qu'il pourrait l'amadouer, c'est là que Raphaël Glucksmann a raison de parler d'obséquiosité" estime Olivier Faure. Mais Xi Jinping "n'est pas un ami, il ne comprend qu'une seule langue, le rapport de force". "Le président chinois est venu avec l'intention de chercher à diviser l'Europe. Ses objectifs sont très clairs et ne sont pas des objectifs amicaux". "Emmanuel Macron fait ce qu'il a déjà fait avec Vladimir Poutine. Il a ce rapport à lui-même qui est tel qu'il pense qu'il pourra toujours séduire, y compris les pires".

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
00H
22H
20H
19H
16H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/