single.php

Hanouka à l'Élysée : "Emmanuel Macron a commis une erreur" affirme Yonathan Arfi (CRIF)

Yonathan Arfi, président du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF), était “L’invité politique” sur Sud Radio.

Yonathan Arfi Hanouka
Yonathan Arfi, interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 8 décembre, dans “L’invité politique”.

Première bougie d'Hanouka allumée à l'Élysée, propos de Jean-Luc Mélenchon, hommage aux victimes du Hamas le 7 octobre : Yonathan Arfi a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

"Hanouka à l'Élysée : ce n’est pas l’endroit où allumer une bougie"

Emmanuel Macron a reçu jeudi 7 décembre le prix Lord Jacobovits, remis à des gouvernants européens qui luttent contre l'antisémitisme. La première bougie de la fête d'Hanouka a été allumée à l'Élysée à cette occasion, créant une polémique. "Ce n'est pas la place au sein de l'Élysée d'allumer une bougie de Hanouka" affirme Yonathan Arfi, qui était présent. Selon lui, "c'est une erreur qui n'aurait pas dû se produire". Il rappelle que "le CRIF est une structure laïque. Et tout ce qui affaiblit la laïcité affaiblit les Juifs de France".

"L'ADN républicain, c'est de se tenir loin de tout ce qui est religieux" estime Yonathan Arfi. "J'ai été surpris, parce que ce n'est pas le lieu où on s'attend à ce que cela se passe". C'est selon lui "quelque chose qui n'a pas vocation à se reproduire. Ça s'inscrit dans une série de gestes politiques qui peuvent être questionnés". "La vraie question c'est pourquoi le président de la République a-t-il allumé cette bougie ? Ce n'est pas traditionnellement le rôle de la puissance publique d'accueillir une cérémonie religieuse".

"Le niveau de nombrilisme de Jean-Luc Mélenchon dépasse toutes les attentes"

Jean-Luc Mélenchon a affirmé se sentir "abandonné par la communauté juive". "Il n'y a pas une journée sans une sortie de Jean-Luc Mélenchon qu'on ait tous à commenter, c'est insupportable" dénonce Yonathan Arfi. "Le niveau de narcissisme et de nombrilisme de Jean-Luc Mélenchon dépasse toutes les attentes. Ceux qui sont abandonnés, ce sont ceux qui font face aux actes antisémites, à toutes les haines. Que Jean-Luc Mélenchon se concentre sur son ressenti pour que son complexe d'abandon se justifie mériterait d'être traité sur un divan".

"Jean-Luc Mélenchon a choisi le communautarisme comme projet de société et le clientélisme comme stratégie politique" déplore Yonathan Arfi. "Il est cohérent avec cette stratégie car il est persuadé que c'est ce qui lui permettra d'accéder un jour au pouvoir". "Si Jean-Luc Mélenchon pouvait laisser la communauté joie tranquille, ça nous ferait du bien !" Selon le président du CRIF, "Jean-Luc Mélenchon développe sciemment une rhétorique antisémite, qui vise à stigmatiser les juifs, à les ostraciser en permanence".

 

"Emmanuel Macron doit fixer vite une date d'hommage aux victimes du 7 octobre"

La date pour l'hommage aux victimes françaises du massacre du 7 octobre n'a toujours pas été fixée. "Le président de la République indique qu'il attend que le bilan soit consolidé. Et que la question des otages soit réglée parce que les familles le lui ont demandé" explique Yonathan Arfi. Mais pour lui, "il faut annoncer très vite une date, même si elle est un peu lointaine. La France en a besoin pour faire son deuil".

"On oublie qu'il y a 40 victimes françaises. C'est le bilan le plus lourd depuis les attentats de Nice" rappelle le président du CRIF. "Mon objectif c'est que ces Français soient réinscrits dans la mémoire de notre pays. Et pour ça il faut une cérémonie nationale. On demande qu'une date soit fixée parce qu'il y a besoin de ce cap-là pour que le travail de deuil soit fait".

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

Cliquez ici pour écouter l'interview de Yonathan Arfi du 08 décembre 2023

L'info en continu
06H
05H
04H
01H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/