single.php

Adeline Toniutti : "On est faits pour se battre"

Par Jean Baptiste Giraud

Adeline Toniutti, coach vocale, était l'invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 8 avril 2024 dans "Le 10h - midi".

Adeline Toniutti
Adeline Toniutti, invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Sud Radio Média" sur Sud Radio.

Adeline Toniutti publie un livre : Incandescente pour toujours (Éditions du Rocher). Et tous les vendredis à 21h10, elle est dans "Danse avec les stars" sur TF1.

 

Adeline Toniutti : "Quand on aime quelqu’un, il ne faut pas que cet amour excuse un comportement intolérable"

Une grande partie de ce livre est dédiée à la violence conjugale dont Adeline Toniutti a été victime. "C’est un message de combat. Incandescente pour toujours, ça veut dire se promettre de ne jamais se laisser éteindre. Tant qu’on ne nous a pas fermé les yeux et qu’on respire encore, il faut se battre. On est faits pour se battre. J’ai envie que ce soit un ouvrage pour inspirer. Et j’ai envie de me servir de cette douche de lumière que j’ai depuis un moment pour aider à transformer la société, pour aider les personnes. Je me dis que si ma parole a aidé à sauver une victime, ça valait la peine. Il y a plusieurs peines dans ce livre, mais aussi des choses drôles", a fait savoir Adeline Toniutti.

Comment repérer les violences conjugales tôt ? "Quand on aime quelqu’un, il ne faut pas que cet amour excuse un comportement qui sorte de ce qui est tolérable. Il y a un mélange de jalousie, de dépossession et de rabaissement. À ces réflexions de 'ou on vous rabaisse, ou on est jaloux', vont s’ajouter des moments où il se fait passer pour quelqu’un de désespéré, quelqu’un qui va mal. Il joue souvent la victime. Les violences physiques vont aller avec ça. Au début, ce seront de petites violences physiques, des gestes de brutalité qui vont ensuite se transformer en gifles. Ils soufflent le chaud et le froid. Et quand on leur dit que c’est mal, ce qu’ils ont fait, ils vont dire que eux vont mal et qu’il faut qu’on les pardonne. On rentre dans un truc où l’amour devient un objet de chantage, et on a l’impression que ce sont des victimes et qu’il ne faut pas les laisser tomber parce qu’elles vont mal. Ils inversent les rôles de manière incessante."

Comment Adeline Toniutti vit-elle aujourd’hui ? "Je sais que ce truc m’a traumatisée. Mais comme tout traumatisme, j’apprends à vivre avec et je le verbalise, j’observe quel comportement ça modifie chez moi. Mais j’aime la vie et je suis très heureuse, je suis boulimique de boulot. Et si l’amour revient… J’ai eu d’autres relations depuis cet épisode."

 

"Je donne du savoir, je donne de l’artistique, je donne de l’humain"

Adeline Toniutti ne sait pas encore si elle sera reconduite pour la prochaine saison de "Star Academy". Mais une chose est sûre : elle est fière d’avoir participé à cette émission. "Je trouve que c’est une fierté, cette émission. Vous ne trouvez pas ? Ça a changé mon destin, je suis très reconnaissante. Avant je faisais une petite émission de 'Prodiges', où je faisais gagner un enfant, et puis je suis devenue prof de la 'Star Ac’'. Je trouve que j’ai une belle mission parce que je donne du savoir, je donne de l’artistique, je donne de l’humain dans le salon des gens, dans les hôpitaux… Ma parole va partout. Je suis fière de cette émission. Et puis je pense que je fais des trucs sympas."

TF1 a-t-il son mot à dire lorsqu’il s’agit du choix des profs ? "Pour le choix des profs, la chaîne a son mot à dire. Et je trouve ça normal, parce qu’on véhicule l’image de la chaîne. Et la chaîne a des attentes", a répondu Adeline Toniutti.

 

Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans “Sud Radio Média” avec Valérie Expert.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

L'info en continu
04H
21H
20H
19H
18H
17H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/