single.php

Retraite à 64 ans : "Le chantage des LR est un manque de courage !" affirme Christian Estrosi

Christian Estrosi, maire de Nice et vice-président d'Horizons, était “L’invité politique” sur Sud Radio.

Christian Estrosi retraites
Christian Estrosi, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 8 mars, dans “L’invité politique”.

Retraite, factures d'énergie, avenir de la droite en France, football, Brésil : Christian Estrosi a répondu aux questions de Patrick Roger.

Retraite à 64 ans : "Les LR font une sorte de chantage au gouvernement"

Élisabeth Borne présentera mardi 10 janvier au cours d'une conférence de presse les contours de la future réforme des retraites. Christian Estrosi confirme "comprendre totalement le président de la République et la Première ministre" et "les soutenir". Il dénonce "la sorte de chantage" des LR pour maintenir l'âge de départ à la retraite à 64 ans. "Pendant les présidentielles et les législatives, le président de la République à fait campagne sur la réforme à 65 ans. Les LR ont également fait campagne sur la retraite à 65 ans pendant la présidentielle, tout comme les députés LR élus", rappelle-t-il.

"Faire la réforme à 64 ans, c'est 22 milliards de recettes", explique Christian Estrosi. "En 2030, il faudra remettre l'ouvrage en route. On refile la patate chaude à la législature suivante ou à l'exécutif suivant", fustige-t-il. "Le président et le gouvernement ne peuvent pas faire autrement s'ils veulent une majorité que de céder à cette espèce de chantage, qui est un manque de courage. Une posture que je qualifie d'imposture de la part des LR qui se renient totalement. Au secours, où sont passés Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, Philippe Seguin, qui étaient des hommes de courage ?"

Énergie : "Je demande au gouvernement de prendre les mêmes mesures pour les collectivités"

Face à l'inflation et l'explosion des factures énergie, le gouvernement se mobilise-t-il suffisamment ? "Les mesures prises par le gouvernement sont de bonnes mesures" estime Christian Estrosi. "Il fait un effort qui peut permettre de sauver notamment les TPE-PME". Il salue "le bouclier énergétique pour les entreprises mais aussi pour les ménages". Toutefois, "c'est une initiative que je souhaite voir amplifier aux collectivités locales" nuance le maire de Nice.

"L'investissement public est assumé à 70% par les collectivités" rappelle Christian Estrosi. "Pour une grande majorité de collectivités locales, sauf pour celles qui ont pris quelques précautions comme la mienne, on va les mettre dans une situation qui va augmenter leurs charges de fonctionnement. Ça va les obliger à réduire leurs investissements, ce qui aura des conséquences sur la croissance dans notre pays. Je demande au gouvernement de prendre les mêmes mesures à leur égard ou de tordre les énergéticiens pour faire baisser la facture".

 

Christian Estrosi : "Monsieur Mélenchon menace la démocratie"

Après la tentative de coup de force de la part des partisans de Bolsonaro au Brésil, les politiques français sont montés au créneau pour comparer avec la situation en France. Certains critiquent l'extrême droite, et Stéphane Séjourné, à la tête du parti Renaissance, suspecte Jean-Luc Mélenchon de ne pas respecter la légitimité de élus. "Je partage à 300% la réaction de Stéphane Séjourné, affirme Christian Estrosi. Le factieux c'est Monsieur Mélenchon dans cette affaire et tous ceux qui à gauche continuent à tirer à boulets rouges sur nos policiers. Ils ont besoin d'être soutenus, le travail qu'ils font est difficile".

Jean-Luc Mélenchon menace-t-il la démocratie ? "Monsieur Mélenchon pourrait être un Bolsonaro qui pousserait une sorte de révolution et de coup d'État !", affirme Christian Estrosi. Pour lui, "ceux qui à gauche partagent les propos de Monsieur Mélenchon sont dans cet état d'esprit". "Je dénonce les vrais extrémistes qui seraient prêts à bousculer notre démocratie et qui sont plutôt dans le camp de Monsieur Mélenchon".

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

 

L'info en continu
10H
09H
08H
23H
22H
20H
19H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/