single.php

"Je n'ai jamais entendu Rima Hassan critiquer Bachar el-Assad, c'est troublant" Nathalie Loiseau

Par Aurélie Giraud

Nathalie Loiseau, députée européenne Horizons, présidente de la sous-commission défense et porte-parole de la campagne de Valérie Hayer, était “L’invitée politique” sur Sud Radio.

Nathalie Loiseau
Nathalie Loiseau, interviewée par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 30 avrile, dans “L’invité politique”.

Appel de LFI et Rima Hassan à la mobilisation pour la Palestine et à bloquer les universités, campagne des élections européennes : Nathalie Loiseau a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

 

"Je n'ai jamais entendu Rima Hassan critiquer le dictateur syrien, ça me trouble"

Nathalie Loiseau regrette qu'en ce début de campagne pour les élections européennes, "beaucoup de nos adversaires parlent de tout sauf d'Europe, détournent la conversation". "Rima Hassan, la candidate LFI, qui ne parle que de Palestine pour des élections européennes, ce qui est un peu curieux, je ne l'ai jamais entendue critiquer le dictateur syrien, ça me trouble" souligne la députée européenne. Elle rappelle que "Monsieur Bachar el-Assad a causé un demi-million de morts en Syrie". La candidate LFI est-elle proche du pouvoir de Bachar el-Assad ? "Je ne suis pas inspecteur, je ne suis pas procureur" se défend Nathalie Loiseau.

Pour Nathalie Loiseau, "une vie palestinienne est une vie syrienne. Je constate un deux poids, deux mesures". "C'est troublant, quand on a la fibre de s'émouvoir pour des morts dans le monde arabe". "500.000 morts et pas un mot, c'est complètement anormal". "Parce que Jean-Luc Mélenchon a décidé de transformer l'élection européenne en quelque chose qui n'a rien à voir. On entend Madame Hassan parler de soulèvement, c'est grave". La députée européenne dénonce par ailleurs "le Hijab Day à Sciences Po depuis des années. Des jeunes enfants gâtés qui s'amusent à porter un voile pendant une journée. Moi je pense aux Iraniennes qui sont arrêtées, emprisonnées et parfois sont tuées parce qu'elles refusent de porter le voile. C'est un peu indécent".

"Je n'ai pas vu la même émotion après le 7 octobre"

Après le blocage de Sciences Po, la direction n'a sanctionné personne. L'impunité est-elle acceptable ?" Bloquer n'est jamais une solution. Débattre oui, mais je n'ai pas vu le débat" déplore Nathalie Loiseau, qui rappelle que "l'écrasante majorité des étudiants de Sciences Po voulaient travailler". Si elle assure être "émue par la cause palestinienne", elle déplore ne "pas avoir entendu parler de solution à deux États". "Je n'ai pas entendu dénoncer le Hamas comme groupe terroriste, comme preneur d'otages. Je n'ai pas vu la même émotion après le 7 octobre, quand des femmes ont été violées, assassinées, prises en otage".

LFI appelle à la mobilisation pour la Palestine dans toutes les universités et les grandes écoles françaises. Rima Hassan ne cesse de crier "Nous sommes tous des Palestiniens". "Pourquoi ne serions-nous pas tous aussi des Ukrainiens ?" interroge Nathalie Loiseau. "Pourquoi ne serions-nous pas tous solidaires des gens qui souffrent ? Et pourquoi choisir un combat en pensant que c'est le seul qui soit noble ? Pourquoi refuser, comme le fait le parti Socialiste, le droit à Israël à se défendre en demandant un embargo sur les armes pour Israël ? C'est dire aux Israéliens 'Vous êtes le seul pays au monde qui n'a pas le droit de se défendre'" dénonce-t-elle.

Nathalie Loiseau : "J'espère que je serai sur la liste de Valérie Hayer. Rien n'est encore fait"

D'après le dernier sondage IFOP fiducial pour LCI, Le Figaro et Sud Radio pour les élections européennes, Raphaël Glucksmann se rapproche de  Valérie Hayer. 2 points les séparent. "On vit une vraie entrée en campagne" affirme Nathalie Loiseau.  "Les Français commencent à prêter attention à ce qui se passe pour les européennes. Et nous, nous allons avoir pas mal d'annonces cette semaine : l'annonce des colistiers de Valérie Hayer et bientôt le programme de la majorité".  "C'est difficile pour Valérie Hayer de faire campagne seule" ajoute sa porte-parole.

"On a beaucoup trop parlé de nos adversaires. Et pas assez de ce que nous avons fait depuis cinq ans, des promesses que nous avons tenues et de ce que nous avons envie de continuer à faire pour que la France soit plus forte dans une Europe elle-même plus solide, plus puissante". Nathalie Loiseau sera-t-elle sur la liste de la majorité présidentielle ? "J'espère ! Tant que c'est pas fait, c'est pas fait. On a le droit d'être supersiticieux comme beaucoup de gens !" "La liste sera connue jeudi 2 mai au soir" précise la députée européenne.

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
05H
04H
02H
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/