single.php

SNCF : pourquoi les contrôleurs de la CGT et Sud Rail font grève

Par Jean Baptiste Giraud

À la SNCF, le mouvement de grève des contrôleurs, du 16 au 18 février, devrait empêcher un train sur deux de circuler.

En plein chassé-croisé des vacances de février, la majorité des contrôleurs SNCF ont décidé de faire grève. Seul un TGV sur deux pourra être assuré. Leurs revendications méritent-elles cela ?

SNCF : "Une grève très suivie"

"C’est une situation très compliquée pour la SNCF, car cette grève devrait être très suivie, estime Marie-Hélène Poingt, rédactrice en chef de la Vie du Rail. Sud Rail demandait une augmentation de la rémunération des contrôleurs, des sommes précises. La SNCF a tout fait pour désamorcer ce mouvement. En effet, si elle lui donnait une réponse positive, cela voulait dire que d’autres catégories de personnels pourrait faire de même à d’autres départs en vacances."

Comment se porte la SNCF, financièrement parlant ? "Elle va bien, les Français prennent plus le train et c’est une bonne nouvelle pour l’environnement. Le coût du carburant augmentant, ils se tourne massivement vers le train." Mais la dette de la SNCF n’a-t-elle pas été mise de côté ? "C’était une dette historique que l’on a mise sur le réseau. Des économies et des efforts de productivité ont été faits."

 

 

 

Des billets TGV de plus en plus chers

"Jusqu’à présent, c’est surtout le TGV qui permet d’apporter de l’argent, et de payer des activités des lignes déficitaires, d’aménagement du territoire, explique Marie-Hélène Poingt, rédactrice en chef de la Vie du Rail. Sur les trains du quotidien, ce sont les régions qui décident. C’est du service public, une activité subventionnées, alors que le TGV est une activité commerciale."

Les Français trouvent tout de même que le prix des billets TGV est bien trop élevé. "La SNCF a subi l’inflation, comme tout le monde. Le prix des billets ont augmenté en-deçà de l’inflation. Certains billets sont très chers. Si vous voulez partir au même moment que tout le mode, le prix va s’envoler. Si l’on peut, il faut essayer de partir dans les creux pour trouver de petits prix. La SNCF dit vendre six billets sur dix à petit prix."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
07H
04H
00H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/