single.php

Pourquoi Carrefour lance une assurance alimentaire

Par Jean Baptiste Giraud

Bons d'achat, indemnisations... Carrefour lance avec CNP Assurances une offre pour faire ses courses en cas de « coups durs ».

carrefour
Un Magasin Carrefour à Calais (© PHILIPPE HUGUEN - AFP).

Une assurance chariot débarque chez Carrefour. Moyennant une cotisation mensuelle, elle vous permettra de payer vos courses en cas de chômage ou d’invalidité. Contre 2 euros de cotisation par mois, vous obtenez 75 euros de bon d’achat en cas de perte d’emploi ou d’incapacité.

Carrefour : "Cela reste un contrat d'assurance"

Pourquoi un grand distributeur lance-t-il une telle assurance alimentaire ? "Ce n’est ni une bonne ni une mauvaise idée, estime Olivier Moustacakis, directeur général du comparateur Assurland. C’est original, cette prestation est une nouveauté. Cela reste un contrat d’assurance, et ce qu’il faut déterminer, avant de se laisser séduire par la communication, ce sont les conditions d’application des garanties. Existe-t-il un délai de carence, des exclusions ?"

"Il faut bien lire ce qui est pris en charge et ne l’est pas. Pour la garantie chômage, il ne faut pas avoir été licencié pour faute lourde. Il ne faut pas avoir fait une rupture conventionnelle. L’employeur ne doit pas être quelqu’un de votre famille. Il existe des cas d’exclusions. Après, quelle est la durée de versement de la prestation : est-ce limité à 9 mois, 12 mois ? Combien de sinistres sont pris en charge en cours de contrat ? Parfois, c’est un seul, ou deux, durant toute la durée du contrat."

 

 

"N'allez pas payer deux fois"

Est-ce illégal ? "Pas du tout, c’est original. Mais cela reste un contrat d’assurance. Après, le vrai sujet dans tout contrat d’assurance, notamment de ce type, un peu affinitaire, c’est que ce sont des contrats forcément pas chers, avec peu de sinistralité. Mais il y a souvent des doublons. Par exemple, en période hivernale, quand vous skiez, en achetant votre forfait en station on vous propose une assurance complémentaire pour quelques euros. Or votre carte de crédit inclut déjà cette assurance ski. Vous réservez votre billet de train, l’assurance annulation est incluse dans votre carte de crédit."

"N’allez pas payer deux fois pour quelque chose pour quoi vous êtes déjà assuré, résume Olivier Moustacakis, directeur général du comparateur Assurland. Posez-vous la question si vous n’êtes pas déjà assuré voire mieux couvert par un contrat à votre disposition, avant de souscrire autre chose. Lire un contrat d’assurance n’est pas amusant, mais c’est important."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/