single.php

Locations saisonnières : Marseille prépare de nouvelles sanctions

Par Jean Baptiste Giraud

Face à la montée en puissance des locations saisonnières et à Airbnb, la ville de Marseille annonce de nouvelles mesures restrictives.

locations saisonnières
succès de Airbnb oblige, les meublés de tourisme remplacent les logements familiaux.

C’est un problème dans de nombreuses villes. Un appel au gouvernement a été lancé afin de mieux encadrer les pratiques de location saisonnière, notamment du fait du succès d’Airbnb.

Une explosion du marché immobilier

Après Paris, Saint-Malo ou Bordeaux, Marseille y réfléchit également. "Le problème est que nous avons un grand nombre de ces résidences de tourisme, explique Patrick Amico, maire adjoint en charge de la politique du logement à Marseille. On estime à environ 10.000 le nombre de résidences concernées. En plus, elles sont concentrées sur un petit nombre d’arrondissements et sur les zones en bord de mer."

"Cela stérilise le marché immobilier dans ces zones, alors que l’on manque cruellement de logements familiaux sur place. Deuxième problème : cela fait exploser le marché dans ces zones. Les petits logements se vendent de plus en plus cher, avec derrière toute une série de problèmes d’incivilités et de difficultés à vivre en commun. Dans certaines rues , la mixité n’existe plus."

 

Plus de locations saisonnières sans compensation

Que peut faire une municipalité ? "Nous avons déjà pris des mesures, précise Patrick Amico. La loi permet de louer sa résidence principale 120 jours par an. Mais sur les résidences secondaires, à Marseille, on pouvait en avoir jusqu’à cinq en location pour une durée des six ans renouvelables. En 2021, nous sommes passés à une seule résidence secondaire en meublé de tourisme pour une durée de quatre ans."

"Nous allons encore plus loin aujourd’hui. Nous réfléchissons à ne plus autoriser sans compensation la transformation de logements familiaux en meublés de tourisme à la première résidence secondaire. Que l’on ne puisse plus le faire sans compenser la surface, recréer dans le même secteur la même surface de logement familial."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
21H
20H
19H
18H
17H
16H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/