France-Uruguay : "Si je vois que c'est un peu mollasson, je vais regarder autre chose"

L'équipe de France a dominé l'Argentine en huitième de finale (©SAEED KHAN - AFP)
L'équipe de France a dominé l'Argentine en huitième de finale ©SAEED KHAN - AFP

Reportage Sud Radio. Jour J pour les Bleus et leur quart de finale de Coupe du Monde contre l’Uruguay. À un horaire inhabituel (16h) qui perturbe certaines habitudes...

Cette fois, on y est ! Après une petite semaine pour digérer le 8ème de finale victorieux contre l’Argentine (4-3) et se plonger dans la préparation du quart de finale, l’équipe de France de football dispute cette après-midi son quart de finale de la Coupe du monde 2018 contre l’Uruguay. Un match qui s’annonce crispant et qui débutera à 16 heures, un horaire qui peut en perturber plus d’un en France

Daniel, par exemple, a l’habitude de partir tous les vendredis en week-end en Picardie, mais va changer ses habitudes pour l’occasion. "Là, je vais carrément annuler mon départ et rester pour voir les matches, jusqu’à la finale, étant donné que je n’ai pas la télévision à la campagne !", déclare-t-il au micro de Sud Radio, avant d’assurer qu’aucune scène de ménage ne viendra perturber son après-midi. "Nous avons deux postes de télévision, donc ma femme me laisse le choix du foot et regarde ses émissions personnelles !", souligne-t-il.

Sa femme, Raymonde, n’est pas une grande amatrice de football. Mais un quart de finale de Coupe du monde n’est pas un match comme les autres. Elle compte donc faire un petit effort… au moins au début. "Je regarde le début, je vois si ça m’intéresse, et si je les trouve assez nerveux et bien, je reste un peu plus. Si je vois que c’est un peu mollasson, je vais regarder autre chose", explique-t-elle.

Et alors que football rime souvent avec apéro en période estivale de Coupe du monde, le programme est déjà calé. "Peut-être un petit peu de porto, ou s’il fait ce temps-là, un Ricard bien allongé ! C’est très rafraîchissant !", conclut-elle.

Un reportage de Charles Bonnaire

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio