single.php

EXCLU - Patrice Collazo réagit à sa non conservation à Montpellier "Ma mission a été remplie"

Par Antoine Mazère

Patrice Collazo est revenu en exclusivité pour Sud Radio Rugby sur sa son conservation par la direction de Montpellier après le maintien du club en Top 14 face à Grenoble. Interview

Interview exclusive du l'ex-Manager du Montpellier Hérault Rugby au lendemain du maintien de son équipe en Top 14

Question : D'après nos confrères de Midi Libre, la direction du MHR n'a pas souhaité vous conserver...

Patrice Collazo : Oui, je l'ai appris cette après-midi (17 juin). Le plus important, comme je l'ai dit à mes joueurs après le match, j'étais venu pour une mission. Elle a été remplie. Nous savions très bien que c'était sur du très court terme, avec l'objectif de maintenir le club en Top 14. C'est pour ça que j'avais accepté la mission de Montpellier et que j'étais venu avec ce staff (NDLR : Vincent Etcheto, Christian Labit, Antoine Battut).

Question : Nous vous avons senti lessivé physiquement et mentalement après cette aventure compliqué avec le MHR, comment vous sentez vous ?

P.C : Il y a beaucoup d'irrationnel dans notre métier. Je bats Grenoble avec Brive et je me retrouve à faire un access match avec Montpellier face à Grenoble (rire). Si on prend mes 12 derniers mois, c'est une expérience de fou. En tant qu'entraîneur, je suis passé par toutes les phases. C'était très éprouvant, nous avions le destin d'un club entre nos mains…

Question : Vous avez un management assez "dur" mais à la fois très "humain" avec vos joueurs, comment vous jugez vos derniers parcours de manager ?

P.C : À Toulon, j'ai manqué beaucoup de choses, je n'ai pas su m'adapter, j'ai voulu refaire comme à La Rochelle, mais ce n'était pas possible. À Brive par contre j'ai vécu une expérience de fou avec des mecs hors normes humainement. Je n'ai eu aucun problème avec mes joueurs ni mon staff, peut-être un peu avec mes dirigeants. Là, j'arrive à Montpellier, on découvre le club et on te colle des étiquettes. Il n'y a pas eu de problème de management ici. S'il y avait une fracture comme ce qui a été écrit, jamais nous n'aurions été chercher la victoire dans les cinq dernières minutes à Grenoble.

La suite de l'interview à découvrir demain sur sudradio.fr

Retrouvez Au Coeur de la Mêlée du 17 juin

Avec François Trillo - Yoann Huget - Philippe Spanghero - Antoine Mazère

L'info en continu
09H
08H
07H
02H
22H
21H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/