single.php

Les cyclistes réclament des mesures contre les accidents mortels

Le nombre de cycliste tués ne cesse d’augmenter dans le Grand Paris. Maxime, Emma, Antoine ou encore Angela: Tous étaient de jeunes cyclistes mortellement fauchés par des véhicules motorisés qui ne les avaient pas vus. Hier soir, un hommage était organisé à Boulogne-Billancourt, en mémoire d’Adam, 16 ans, renversé il y a deux semaines alors qu'il venait tout juste de décrocher un Velib. Depuis le début de l’année, 18 usagers de bicyclette ou de trottinettes ont perdu la vie sur la route en Île-de-France. Cyclistes et associations attendent une prise de conscience et réclament des mesures de protection.

(Lionel BONAVENTURE / AFP)
Reportage Sud Radio de Clément Bargain

 

 

La pratique du vélo explose et les accidents se multiplient. François, cycliste chevronné a failli perdre la vie il y’a quelques mois "rue de Rivoli, il y avait plein de vélos dans tous les sens avec une organisation complètement nulle, un rebord complètement dangereux, et c'est ce qui a failli me tuer grosso-modo". Sur son vélo, Aurore est de plus en plus "en stress tout le temps. Il faut être prudent, avoir des yeux partout. Je suis en stress tout le temps".

 

"Pistes cyclables, carrefour sécurisés, caméras à angle morts sur les poids lourds..."

Une mauvaise cohabitation entre cyclistes et véhicules motorisés, notamment les poids lourds et le danger des angles morts. Aurore s’est faite renverser la semaine dernière.:

"J'étais à droite, normal. Un poids lourd n'a pas mis con clignotant, donc j'ai tracé en croyant qu'il allait tout droit. Je me suis pris le camion. Je ne me suis pas fait hyper mal, j'ai rien de cassé"

L’année dernière, 24 usagers de bicyclette ou de trottinettes sont morts sur les routes d’Île-de-France. Un constat alarmant, pour Louis Belenfant, coordinateur du collectif vélo Île-de-France: "Depuis le temps que la sécurité routière fait des campagnes en disant: habillez-vous comme un sapin de Noël avec un casque, un gilet jaune, en respectant le code de la route, on a toujours des morts sur les routes ! Il est temps d'agir: pistes cyclables, carrefour sécurisés, caméras à angle morts sur les poids lourds..." Des actions concrètes pour enrayer cette série noire. En 2021, le bilan est déjà de 18 victimes.

 

"Gilet jaune ou casque: si un camion vous renverse, ça ne fait pas la différence. Je ne dis pas que c'est inutile, je dis juste que ce n'est pas ça qui vous protège de l'accident mortel. J'attends la campagne de sécurité routière qui dira: il faut des pistes cyclables partout, des caméras à angle mort sur les poids-lourds, réduire la vitesse et l'intensité de la circulation en ville. Elle est où cette campagne de la sécurité routière? C'est ça, les vrais solutions pour empêcher des morts !" - Louis Belenfant, collectif vélo Île-de-France

L'info en continu
23H
22H
21H
19H
18H
17H
16H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/