Incendies : "On a mis des camions, des surveillances... Mais en fait, l’effort est collectif"

En Provence, les pompiers sont sur le qui-vive car la sécheresse des derniers mois en France a exacerbé le risque d'incendies. Les autorités appellent à la vigilance.

incendies risque provence france
Le risque d’incendies, dans les Bouches-du-Rhône et en Provence en général, est très élevé à cause de la sécheresse qui a frappé la France durant le printemps 2022. (Photo by NICOLAS TUCAT / AFP)

Comme chaque été, en Provence, l’alerte incendie est lancée. Mais en 2022, du fait de la sécheresse, le risque de départs de feu est d’autant plus important qu’il n’a que peu plu durant le printemps. Les pompiers s’attendent au pire et sont déjà en alerte. Reportage de Lionel Maillet.

 

Incendies : "On risque effectivement d’avoir des départs de feu qui peuvent être très rapides"

Le commandant Olivier Damon, chef du centre de secours d’Aubagne, juge que les voyants sont au rouge. Selon lui, le risque d’incendies est important ce jeudi 9 juin 2022. "Des fortes rafales à près de 80 km/h de Mistral, avec des températures élevées et un taux d’humidité dans l’air très faible." Des conditions idéales, pour les incendies : "on risque effectivement d’avoir des départs de feu qui peuvent être très rapides".

 

"On a de l’avance sur la saison météo, quasiment un mois d’avance"

Dans les massifs des Bouches-du-Rhône, restés sans pluie depuis des mois, les renforts sont arrivés. 150 hommes ont été mobilisés. "Cet été est un peu particulier", explique le capitaine Gilles Busca. "On a de l’avance sur la saison météo, quasiment un mois d’avance."

De fait, les végétations sont en "stress hydrique" ce qui les rend "disponibles pour des départs de feu", détaille-t-il. "On a mis des camions, des surveillances, etc. Mais en fait, l’effort est collectif."

 

"L’incendie de l’année dernière dans le Var est parti près de Toulon à cause d’un mégot de cigarette"

Or, ce sont surtout les résidents et les vacanciers qui doivent faire attention. Le lieutenant Stéphane Carletti rappelle les consignes de sécurité. "Ne pas fumer en colline, ou dans les zones sensibles" ; "ne pas jeter ses mégots de cigarette par la fenêtre". Des pratiques courantes et qui peuvent "provoquer un départ de feu", explique-t-il.

"J’en veux, pour preuve, l’incendie de l’année dernière dans le Var, qui est parti près de Toulon à cause d’un mégot de cigarette."

 

 

Dans les Bouches-du-Rhône, l’ouest du département est le plus sensible en termes de départs de feu en ce début de mois de juin 2022.

 

Aurélie

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !