Une attaque menée par des hommes armés contre un bus transportant des chrétiens en Égypte a fait 24 morts vendredi.

28 personnes, dont plusieurs enfants, ont été tuées en Égypte vendredi dans l’attaque d’un bus. Des hommes armés ont pris pour cible ce bus transportant des chrétiens, dans la province de Minya, au sud du Caire, faisant également 25 blessés, selon le porte-parole du ministère de la Santé. Des images de la télévision d'Etat ont montré un bus criblé d'éclats de balles et aux fenêtres et pare-brise complètement détruits.

Selon le ministère de l'Intérieur, les assaillants étaient à bord de trois pick-up quand ils ont ouvert le feu "à l'arme automatique" contre le bus qui amenait les passagers au monastère de Saint-Samuel, dans la province de Minya, à plus de 200 km au sud du Caire. Ils ont ensuite pris la fuite.

Cette nouvelle attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat mais elle intervient alors que la branche égyptienne du groupe jihadiste Etat islamique (EI) mène depuis plusieurs mois une campagne contre la minorité copte. En six mois, l'EI a revendiqué des attentats suicide contre deux églises coptes ayant fait 45 morts au nord du Caire début avril, et une autre attaque suicide contre une église en plein coeur du Caire (29 morts) en décembre.
 

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio