single.php

"Make our planet great again" : quand Emmanuel Macron se paye Donald Trump

Par Benjamin Jeanjean

Alors que Donald Trump a confirmé ce jeudi son intention de faire sortir les États-Unis de l'Accord de Paris sur le climat, Emmanuel Macron lui a répondu tard dans la soirée par une allocution officielle.

Thumbnail

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe au niveau mondial, mais si elle est tout sauf une surprise. Ce jeudi, Donald Trump a indiqué au monde entier qu’il retirait les États-Unis de l’Accord de Paris difficilement acquis lors de la Cop21. Une décision qui fait l’unanimité contre elle au sein de la communauté international, alors que les États-Unis sont aujourd’hui le premier pollueur de la planète. Après s’être entretenu par téléphone avec lui, Emmanuel Macron a pris la parole tard dans la soirée pour exprimer sa déception suite à ce retrait américain. 

"Trump commet une erreur pour son peuple et une faute pour l’avenir"

"J’ai souhaité m’exprimer devant vous après la déclaration de Donald Trump car l’heure est grave. Je prends note de sa décision de se désengager de l'accord de Paris. Je respecte cette décision souveraine mais la regrette. Je considère qu’il commet là une erreur pour les intérêts de son peuple et une faute pour l'avenir. J’ai eu l’occasion de lui en faire part. (…) Ce n’est pas l’avenir que nous voulons pour nous, nos enfants, le monde. La vocation de la France est de mener ces combats qui impliquent l’humanité toute entière. (…) La France a réussi ce tour de force de faire signer l’accord climat avec 195 pays. Nous ne négocierons pas un accord moins ambitieux. La France appelle tous les signataires à rester à la hauteur de nos responsabilités, à ne rien céder", a-t-il déclaré.

Macron appelle les scientifiques américains à venir travailler en France

Mais le président français a également envoyé un message aux Américains. "Je dis aux États-Unis : "la France croit en vous, le monde croit en vous. Vous êtes une très grande nation, vous vous êtes dressés contre l’ignorance et l’obscurité. Mais pour le climat, il n’y a pas de plan B car il n’y a pas de planète B". Ingénieurs, scientifiques américains qui travaillez sur le climat, je lance un appel. Venez en France travailler avec nous", a-t-il annoncé.

Après avoir réaffirmé que "la porte n’est pas fermée, elle ne le sera jamais à cette nation à laquelle nous devons tant", Emmanuel Macron a également prononcé ce message en anglais, ajoutant un clin d’œil direct à Donald Trump : "Make our planet great again".

L'info en continu
08H
21H
20H
19H
17H
16H
15H
13H
12H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/