single.php

Julien Bellver : "La télé n'en fait plus sur le Sida !"

Par Aurélie Giraud

Le journaliste et réalisateur Julien Bellver était l’invité de Christine Bouillot et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 29 novembre dans "Sud Radio Média”.

Julien Bellver Sida
Julien Bellver, invité de Christine Bouillot et Gilles Ganzmann dans "Sud Radio Média" sur Sud Radio.

Julien Bellver propose mercredi 29 octobre à 21h10 sur TMC un nouveau numéro de son magazine "21h Médias" : "Sida, 40 ans de symboles".

Julien Bellver : "La télé n'en fait plus sur le Sida !"

La télévision en fait-elle encore suffisamment sur le Sida ? "La télé n'en fait plus sur le Sida !" déplore Julien Bellver, qui confie avoir eu "beaucoup de chance de pouvoir le faire en prime sur TMC après l'émission Quotidien". "On savait qu'il y avait beaucoup d'images, de symboles oubliés sur lesquels il fallait revenir, notamment pour les jeunes générations qui n'ont pas connu les années 80,  90 voire 2000. On voulait parler à notre public jeune". La survie moyenne à l'époque était de 11 mois. "C'était des gens de moins de 20-25 ans qui mouraient simplement parce qu'ils avaient fait l'amour" rappelle Gilles Ganzmann.

Le documentaire "Sida, 40 ans de symboles" "ouvre sur l'opération d'Act Up à la Concorde en 1993, qui a déployé une capote géante sur l'obélisque" explique Julien Bellver. "C'est la première grosse action d'Act Up. Malheureusement elle va être retirée assez rapidement par le ministère de l'Intérieur". "Le président d'Act Up à l'époque appelle le ministère de l'Intérieur et de la Santé pour les engueuler en leur disant qu'ils n'ont absolument rien compris". Le journaliste assure qu'il "reste du boulot" aujourd'hui pour sensibiliser les jeunes. "Les autorités devraient alerter, redémarrer les campagnes d'information".

"Lady Dy en un geste a fait énormément pour la lutte contre le virus"

Autre image choc du documentaire avec la visite de malades du Sida de Diana en 1987 dans un hôpital de Grande Bretagne. Elle décide de toucher la main des malades. "On est à peu près 5-6 ans après la découverte du virus et tout le monde pensait à l'époque qu'on pouvait attraper le virus en touchant simplement son partenaire" rappelle Julien Bellver. "Ces photos vont se retrouver à la une de toute la presse internationale. Lady Dy en un geste a fait énormément pour la lutte contre le virus".

Le documentaire raconte également l'histoire d'un enfant de 13 ans qui annonce en 1984 sa séropositivtié. "Il a été contaminé par une transfusion sanguine parce qu'il est hémophile" précise Julien Bellver. "C'est le premier cas qui permet de prendre conscience partout dans le monde qu'on peut attraper le virus sans forcément être gay. Sans forcément avoir des relations sexuelles. Que le virus du Sida s'attaque à tous sans distinction d'âge, de sexe et de sexualité". "Il sera rejeté de partout et les stars vont se mobiliser" .

 

 

 

Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans “Sud Radio Média” avec Valérie Expert.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

L'info en continu
12H
11H
09H
08H
07H
06H
23H
21H
Revenir
au direct

À Suivre
/