single.php

Emma Daumas : "Je me sers de moi comme matière première"

Par Jean Baptiste Giraud

La chanteuse Emma Daumas était l'invitée de Christine Bouillot et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 28 mars 2024 dans "Le 10h - midi".

Emma Daumas
Emma Daumas, invitée de Christine Bouillot et Gilles Ganzmann dans "Sud Radio Média" sur Sud Radio.

Emma Daumas sort un nouveau single : "Tu seras".

Emma Daumas : "J’avais envie de faire un petit clin d’œil, un rituel de passage pour mes 40 ans, qui marquent aussi mes 20 ans de carrière"

En 2004, Emma Daumas faisait Le saut de l’ange… Quelques mois après sa sortie du château de la "Star Academy", ce premier album solo aux accents teen/rock porté par le tube "Tu seras" (écrit par le groupe Blankass), la conduisait sur les scènes du Bataclan, de La Cigale puis sur les routes de France, de Belgique et de Suisse et même jusqu’au Liban ! Le trophée de la révélation de l’année aux NRJ Music Awards vint en point d’orgue conclure le succès de ce début de carrière.

 


Pourquoi avoir fait ce retour avec cette chanson que tout le monde connaît déjà ? "Il y a eu deux événements majeurs dans ma vie l’année dernière. J’ai eu 40 ans, c’est une étape dans la vie d’une femme. 'Tu seras', c’était le début de ma carrière solo, c’est ce qui a marqué les gens et qui m’a permis de passer de statut d’'Emma de à la Star Ac’' à Emma Daumas. C’est une chanson qui a beaucoup marqué parce que c’est une chanson très forte. J’ai vécu beaucoup de choses entre-temps, en vingt ans. Et j’avais envie de faire un petit clin d’œil, un rituel de passage pour mes 40 ans, qui marquent aussi mes 20 ans de carrière. Et aussi en profiter pour parler de celle qui je suis devenue. C’est pour ça qu’on n’a pas fait juste un remix ou un remaster de la version originale. On a complètement reproduit le titre, que j’ai rechanté, que j’ai réinterprété."

"Le rôle d’un artiste est de faire le lien entre les gens et de parler des gens"

"En vingt ans, j’ai énormément navigué : j’ai sorti cinq albums, je me suis illustrée en tant qu’autrice-compositrice. J’ai beaucoup travaillé mon écriture, ma composition. Aujourd’hui dans mes chansons, je parle beaucoup plus de thèmes de société par le regard que je peux en avoir. Je me sers de moi comme matière première, mais en me posant toujours la question de la pertinence par rapport à ce que ça veut dire dans le monde, à l’universalité de ce que je vis (mes émotions, mes sentiments, mes épreuves, mes questionnements existentiels). Pour moi, le rôle d’un artiste est de faire le lien entre les gens et de parler des gens", a ajouté Emma Daumas.

 


Quel regarde porte Emma Daumas sur le fait qu'Aya Nakamura chantera lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques ? "Les polémiques en général me désolent. Mais ce que j’en pense c’est que je trouve ça très normal, logique qu’on ait proposé à Aya Nakamura, qui est la chanteuse la plus écoutée dans le monde, de chanter pour cet événement que sont les JO. Et je suis contente qu’on ne lui a pas demandé de chanter une chanson à elle, parce que personnellement, ça me fait du mal. Je peux le dire : je n’aime pas les chansons d’Aya Nakamura. Je trouve ça très beau qu’on lui ait proposé de chanter une chanson d’Edith Piaf, qui, en son temps, était la chanteuse française la plus écoutée dans le monde. Pour moi c’est une proposition cohérente, qui fait sens, même si je n’aime pas les chansons d’Aya Nakamura."

Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans “Sud Radio Média” avec Christine Bouillot.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

L'info en continu
00H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/