single.php

"Ma ligne rouge, c'est l'extrême gauche" affirme David Lisnard (LR)

Par Aurélie Giraud

David Lisnard, maire LR de Cannes, président de Nouvelle Énergie et président de l'AMF, était “L’invité politique” sur Sud Radio.

David Lisnard
David Lisnard, interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 26 juin 2024, dans “L’invité politique”.

Alors qu'Aurélien Pradié a quitté les LR à 4 jours du premier tour des élections législatives, David Lisnard a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

David Lisnard (LR) : "Ma ligne rouge, c'est l'extrême gauche"

200 personnalités socialistes, écologistes, macronistes, ont appelé dans Le Monde la droite, le centre et la gauche à un accord de désistement au second tour. "On est dans la posture moralisatrice qui ne fonctionne pas" estime David Lisnard. "Il y a un premier tour et il y a des candidats magnifiques. Nous ne sommes pas allés à la facilité du pouvoir macronien et à celle des sondages et des résultats électoraux du RN. Car nous avons des convictions et des principes. À terme, cela emportera une majorité".

Les candidats LR qui arriveraient 3ème après le premier tour se maintiendront-ils ? "Chacun est adulte et moi je suis pour la liberté" tient à préciser David Lisnard. "C'est aux citoyens de décider". Pour autant, il affirme avoir "une ligne rouge, c'est l'extrême gauche. Que les choses soient claires. C'est cette extrême gauche qui est anti-économique, antisémite, ambigüe, qui apporte du chaos, du désordre, qui casse tout pendant les manifs. Tout cela, c'est la ligne rouge". Il souligne : "je n'ai pas dit Front populaire".

David Lisnard : "Je ne soutiendrai aucun des candidats d'Éric Ciotti"

David Lisnard affirme toujours faire partie des LR. "Éric Ciotti est le président des LR en droit, mais je demande son départ" confirme-t-il. "Il y a eu une rupture sur la forme et le fond qui ne pouvait pas se faire de façon unilatérale, isolée et sur un plateau télé sans prévenir personne. C'est un changement tellement radical qu'il ne peut pas se faire comme ça. Je lui ai dit que ce n'était pas soutenable". "Je ne soutiendrai aucun de ses candidats. Ni au premier, ni au second tour".

Pourrait-il gouverner avec le RN et les LR d'Éric Ciotti ? "Je ne peux gouverner qu'avec ce que je crois bon pour le pays" affirme David Lisnard. "Si le RN traduit une aspiration populaire à un retour à l'ordre, le désordre des technocrates alimente tous ces mouvements". Pour lui, le RN n'a pas "la capacité et le courage de réformer l'appareil d'État pour le remettre au service de la société et aux habitants". "Ce qu'il faut, ce n'est pas de l'extrémisme, c'est de la radicalité pour remettre le pays en ordre".

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"
Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
10H
09H
08H
05H
04H
22H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/