single.php

Loi immigration-CMP : "Ça suffit, arrêtons ce petit jeu !" clame Aurélien Pradié (LR)

Par Aurélie Giraud

Aurélien Pradié, député LR du Lot et auteur de "Tenir bon" (Editions Bouquins), était “L’invité politique” sur Sud Radio.

Aurélien Pradié loi immigration
Aurélien Pradié, interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 19 décembre, dans “L’invité politique”.

Y aura-t-il un accord en Commission mixte paritaire (CMP) sur le texte de la loi immigration ? Aurélien Pradié a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

Loi immigration-CMP : "Ça suffit ! Arrêtons ce petit jeu !"

La CMP sur la loi immigration, suspendue dans la nuit, reprendra théoriquement ses travaux mercredi 19 décembre à 10h30. "Ça suffit, la démocratie doit aussi avoir dans son exercice un début et une fin" clame Aurélien Pradié. "Ça suffit que le gouvernement nous dise ce qu'il veut faire. Que nous sortions de cette commission mixte paritaire avec un texte, et que l'Assemblée nationale vote sur le texte". "Si le gouvernement ne veut pas lâcher, qu'il le dise et que nous allions au vote". "Si le gouvernement entend céder sur les points qui pour nous sont non négociables, alors qu'il cède. Mais arrêtons ce petit jeu".

"L'intransigeance est devenue une vertu politique" affirme Aurélie Pradié. "Il n'y a pas d'autre option que de partir sur les lignes que nous avons fixées". "Si le gouvernement ne le veut pas, qu'il arrête de balader tout le monde. Nous devons en finir avec cette CMP" insiste le député. "La CMP doit retravailler ce matin et j'invite tous mes collègues à y participer". Bruno Retailleau a indiqué ne pas souhaiter y retourner. "Ça suffit, nous devons respecter les institutions de la République. Nous avons voulu cette CMP, nous avons fait voter une motion de rejet préalable. Bruno Retailleau doit y aller".

Prestations sociales : "Nous ne bougerons pas sur le délai de carence de 3 à 5 ans"

Parmi les mesures qui séparent encore LR de la majorité présidentielle, le conditionnement du versement des prestations sociales pour les étrangers en situation régulière. Aujourd'hui il faut 6 mois de présence sur le territoire pour les toucher. LR propose de porter ce délai à 5 ans. "Nous ne voulons pas remettre en cause les aides contributives" précise Aurélien Pradié. "Si on cotise c'est normal d'obtenir une aide immédiatement. Pour les aides non contributives, comme les APL et les allocations familiales, nous demandons un délai de carence de 5 ans".

"On ne bougera pas sur ce principe de délai, c'est une question de principe fondamentale. Mais que ce soit 5 ans ou 3 ans, on peut en discuter". "Nous voulons une vraie rupture. Si nous réussissons à poser un délai de carence de 3 ou 5 ans, qui fasse que les allocations non contributives soient conditionnées à un temps de présence sur le territoire, ce sera une vraie révolution". Est-ce un retour à la préférence nationale proposée par le RN ? "C'est un principe qui convainc y compris des électeurs de gauche, c'est une idée de bon sens, républicaine".

 

RN : "Ce sont des pitres, des margoulins !"

Qu'est-ce qui sépare aujourd'hui LR du RN ? "Je sais d'où ils viennent, je n'ai pas oublié" affirme Aurélien Pradié. Il assure qu'il n'y aura jamais d'alliance avec eux. Ni avec Emmanuel Macron. "La droite n'a pas à être l'arrière-boutique des uns et des autres". Le député dénonce par ailleurs "le spectacle du RN". "Ce sont des pitres, des contemplateurs de l'effondrement du pays. Ils sont volontaires que le pays n'avance pas d'un millimètre". Le RN au pouvoir serait "dangereux, idéologiquement". Pour lui, "ce sont des margoulins. C'est-à-dire des individus qui vendent des choses folles et incapables de les tenir".

Jordan Bardella prétend vouloir devenir Premier ministre. Aurélien Pradié déclare "le laisser à ses fantasmes". "Depuis 48 heures, le RN n'est pas à la hauteur de la situation. Il ne s'est pas impliqué pour qu'on sorte quelques chose de la CMP". "Ils sont planqués depuis 48 heures, ce sont des faux patriotes. Ils espèrent tirer un bénéfice de cette bordélisation de notre démocratie". Le député dénonce "des patriotes de papier, incapables de retourner la table contrairement aux LR". "Depuis 48 heures, ils ne cherchent qu'une chose, que le pays continue de s'effondrer".

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/