single.php

"Amélie Oudéa-Castéra ment, je souhaite son départ" affirme Jean-Philippe Tanguy (RN)

Par Aurélie Giraud

Jean-Philippe Tanguy, député de la Somme et membre du Bureau national du RN, était “L’invité politique” sur Sud Radio.

Jean-Philippe Tanguy
Jean-Philippe Tanguy, interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 7 février 2024, dans “L’invité politique”.

Remaniement du gouvernement de Gabriel Attal, remplacement d'Amélie Oudéa-Castéra au ministère de l'Éducation nationale, hommage aux victimes du Hamas du 7 octobre, élections européennes : Jean-Philippe Tanguy a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

"Amélie Oudéa-Castéra ment régulièrement pour se couvrir"

Le gouvernement de Gabriel Attal devrait probablement être complété mercredi 7 février. François Bayrou pourrait remplacer Amélie Oudéa-Castéra au ministère de l'Éducation nationale. Jean-Philippe Tanguy assure "ne pas avoir d'avis sur le casting mais sur Madame Amélie Oudéa-Castéra". Pour le député RN, "elle n'a plus la confiance des enseignants, ni même la confiance des Français".

"C'est une personne qui a menti, qui avait menti déjà avant lors de la commission d'enquête sur les fédérations sportives. Mais à l'époque ça n'avait malheureusement pas intéressé grand-monde" regrette Jean-Philippe Tanguy. Amélie Oudéa-Castéra "est quelqu'un qui a vraiment un très gros problème avec la vérité, qui ment régulièrement pour se couvrir. Pour cacher aux Français un certain nombre de choses". Le député estime que "ce n'est pas une bonne ministre." Il "souhaite son départ, car l'Éducation nationale est une grande priorité".

"Les élus LFI n’ont pas répondu aux demandes des familles de ne pas être présents, c’est très regrettable"

Le RN sera présent à l'hommage aux 42 victimes françaises du massacre perpétré par le Hamas le 7 octobre dernier. Quatre élus LFI seront également présents. "Malheureusement, les élus de la LFI n'ont pas répondu aux demandes des familles de ne pas être présents, de ne pas venir à cet hommage" regrette Jean-Philippe Tanguy. "Ils forcent leur venue à une cérémonie durant laquelle ils ne sont pas souhaités". "On espère que la cérémonie sera digne" déclare le député RN.

Un hommage aux Franco-Palestiniens tués par l'armée israélienne dans les prochains mois est-il également indispensable ? "Bien sûr !" affirme Jean-Philippe Tanguy. "Il n'y a pas de différence à faire entre les victimes et les morts français". Pour autant, le député estime que "l'hommage ne peut pas être de la même nature. On a d'un côté des attaques terroristes, d'une extrême violence, d'une grande barbarie avec des prises d'otages. Et de l'autre des victimes collatérales d'une guerre. L'armée israélienne ne vise pas à massacrer des enfants, des femmes, des familles innocentes. L'intention de la violence n'est pas du tout la même".

"Le RN est un parti anti-système"

Voter pour le RN aux élections européennes le 9 juin prochain, est-ce voter pour un parti anti-système ? "Bien sûr, nous sommes un parti anti-système" assure Jean-Philippe Tanguy. "Le système, c'est le dévoiement des institutions, de l'intérêt général, pour faire prévaloir ses intérêts privés ou des intérêts d'un certain nombre de lobbies" explique le député. "C'est le détournement des institutions démocratiques pour d'autres intérêts que l'intérêt général et populaire. Nous nous sommes contre ce système".

François Bayrou a été relaxé par la justice mais les assistants des élus de son parti ont été reconnus coupables. Le RN, le FN à l'époque, est poursuivi comme l'était le Modem, soupçonné d'avoir fait travailler les assistants des eurodéputés, payés par l'Europe, pour le parti. Marine Le Pen est poursuivie en tant qu'ancienne députée européenne. "Marine Le Pen est innocente de toute cette machination, comme Monsieur Bayrou l'était" affirme Jean-Philippe Tanguy. "Des accusations complètement farfelues de Monsieur Schulz", "qui adésigné les trois partis anti système. Dont faisait partie le Modem à l'époque". 

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
10H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/