single.php

Drogue, JO, police... Le maire de Montélimar en colère

Par Jean Baptiste Giraud

Alors que les Jeux Olympiques approchent, des effectifs de police vont être déplacés des petites villes vers Paris.

police
Moins d'effectifs de police dans les villes durant les JO. (Brasil2 de Getty Images Signature - Canva Pro)

Un rapport du Sénat parle d’une submersion de la France par le trafic de drogues, y compris dans les petites villes, en sus de la périphérie des grandes agglomérations.

Police : "Défendre ce qui n'est pas tombé"

À Montélimar (Drôme), ville de 40.000 habitants, c’est également le cas. "Nous constatons que le trafic de stupéfiants s’est développé, confirme Julien Cornillet, maire de la ville. Ce n’est pas les quartiers nord de Marseille, mais nous devons trouver des moyens pour que les maires des villes moyennes puissent lutter contre cela."

"J’aime bien la communication autour des opérations « place nette » dans les grandes cités. Mais avant d’aller reconquérir des territoires de la République, nous pourrions aussi défendre ce qui n’est pas encore tombé. Que l’on nous donne les moyens d’une action commune police nationale - police municipale pour permettre qu’il n’y ait pas cette gangrène."

 

 

 

Des effectifs amputés durant les JO

Les maires de ville moyenne se sentent-ils abandonnés ? "Depuis quatre ans, je demande des moyens supplémentaires de police nationale, rappelle Julien Cornillet, maire de la ville. Montélimar, c’était un peu moins de 30 000 habitants en 2000. Aujourd’hui, nous avons des moyens de police équivalents."

"Nous avons une police municipale qui travaille jusqu’à 3 heures du matin. Ses effectifs ont augmenté de 33%. Nous arrivons à tenir. Mais nous devons être pro-actifs. Les Jeux Olympiques vont entraîner un déficit de 45% des effectifs de police et de gendarmerie. C’est pour cela que j’ai proposé de donner de nouvelles prérogatives à la police municipale pendant les Jeux Olympiques."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
11H
10H
07H
06H
23H
22H
21H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/