single.php

Pourquoi les mutuelles vont-elles augmenter en 2024 ?

Par Jean Baptiste Giraud

Les tarifs des mutuelles pourraient augmenter de 10% en 2024. Mais une telle hausse est-elle vraiment justifiée ? Décryptage.

mutuelles
Le coût des mutuelles risque d'augmenter de 10% en 2024. (AFP)

Il y a actuellement un bras de fer entre gouvernement et mutuelles. Les prix pourraient fortement augmenter en 2024. Une hausse inévitable, selon elles...

Mutuelles : des hausses justifiées ?

Mais cette hausse est-elle vraiment justifiée ? "C’est à peu près le discours tenu tous les ans, estime Frédéric Bizard, professeur d’économie à l’École supérieure de commerce de Paris, président de l’Institut santé. Il y a une hausse d’à peu près 2,5% par an. Mais d’où vient-elle ? Principalement d’une hausse importante des affections de longue durée, des pathologies chroniques graves en France. Plus de 12 millions de personnes en souffrent."

"Ensuite, bonne nouvelle, on trouve beaucoup d’innovations thérapeutiques, comme l’immunothérapie, qui permettent de faire de grands progrès médicaux mais coûtent très cher. Qui finance les deux ? C’est l’Assurance Maladie uniquement. L’essentiel de la hausse des dépenses de santé, du risque financier est pris en charge. Cela ne peut pas justifier une hausse qu’on annonce de 10% des mutuelles."

 

Un système qui ne fonctionne pas

"Un retraité paie 1 500 à 3 000 euros par an, un mois et demi de pension, rappelle Frédéric Bizard, président de l’Institut santé et auteur de L’autonomie solidaire en santé (Michalon). Nous sommes arrivés à la limite d’un contre-modèle social." Que peut-on faire ? "Si on considère que la politique ne permet pas de régler les problèmes, restons avec un système qui ne fonctionne pas ! À court terme, il faut sortie d’une logique monobloc. C’est l’État qui doit régler ce problème en assouplissant le marché, en permettant de prendre un contrat qui correspond réellement aux besoins de l’assuré. On a créé des contrats de responsabilité solidaire qui représentent 96% du marché."

"Deuxième chose : il faut sortir de ce système à deux étages, avec un assureur privé au-dessus d’un assureur public. Ces deux types d’assurance ne fonctionnent pas de la même façon. Il faut distinguer les rôles et les missions de l’assureur public, l’assureur maladie, et de l’assureur privé. Dans un système concurrentiel, on doit être incité à faire de la prévention et à proposer des services innovants."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

 

L'info en continu
21H
20H
19H
18H
17H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/