single.php

L'UE valide le rachat de la majorité d'Areva NP par EDF

Par Mathieu D'Hondt avec AFP

La Commission européenne a autorisé EDF à racheter la majorité d'Areva NP.

Thumbnail

La Commission européenne, dont l'une des missions est de réguler la concurrence au sein de l'union, a validé ce lundi le rachat, par le groupe EDF, de la majorité d'Areva NP, succursale de la multinationale française de l'énergie, chargée des réacteurs nucléaires. 

Saisie du dossier le 18 avril dernier, la Commission a ainsi "conclu que l'opération ne soulèverait pas de problèmes de concurrence", précisant au passage qu'elle ne réclamait aucune condition supplémentaire à cette autorisation. 

EDF envisage de racheter de 51 à 75% de la division réacteur d'Areva, dont la valeur est estimée à 2,5 milliards d'euros. Quant à la participation minoritaire des 15% restant, c'est le groupe japonais MHI (Mitsubishi Heavy Industries) qui tiendrait la corde.

Cette opération n'est qu'une étape de plus s'inscrivant dans le plan de restructuration d'Areva, auquel la Commission avait donné son aval le 10 janvier dernier, autorisant ainsi l'État français à contribuer à des augmentations de capital s'élevant à 4,5 milliards d'euros. Bruxelles avait toutefois émis deux conditions. D'une part, une issue positive aux tests de conformité - en cours - de la cuve du réacteur EPR de Flamanville et d'autre part, la cession de la filiale Areva NP, qui vient donc d'être validée.

L'info en continu
08H
07H
21H
20H
19H
17H
16H
15H
14H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/