Thérapie : comment faire pour trouver une bonne aide psychologique ? La réponse de Brigitte Lahaie

La thérapie est de plus en plus entrée dans les mœurs. Vous voulez « consulter » mais vous ne savez pas vers qui vous tourner ? C’est normal.

Thérapie : comment faire pour trouver une bonne aide psychologique ?
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio

Quand on veut entamer une thérapie, il n’est pas toujours simple de faire la différence entre les diverses spécialités de chacun. Chaque discipline a un rôle bien particulier. Consulter un psychiatre ou un sexothérapeute ne signifie pas la même chose, même s’il est possible qu’un psychiatre soit également sexothérapeute.

Pourquoi est-ce toujours une bonne idée de consulter ?

Sachez tout d'abord que les professionnels du psychisme ont l’empathie nécessaire mais ont aussi la technique pour dénouer les blocages, les inhibitions ou les névroses de chacun.

En fait lorsqu’on rencontre des difficultés dans sa vie, que ce soit personnel, professionnel ou sentimental et que l’on a l’impression que l’on tourne en rond, il peut s’avérer très utile d’aller consulter. Tout d’abord parce que rien que le fait de se sentir entendu apportera déjà un soulagement. Et ensuite, le professionnel saura poser les bonnes questions et permettra au patient de trouver ses réponses. Bien sûr, on peut se confier à ses amis, certains sauront nous écouter mais ils n’auront pas cette capacité à nous aider avec cette fameuse neutralité bienveillante.

Quelle thérapie ? Définissez vos besoins

Une fois que vous avez décidé de vous lancer, il est essentiel de définir quels sont les besoins. Faire une analyse de plusieurs années ou pratiquer une thérapie de groupe, cela n’a rien à voir et cela ne donnera pas non plus les mêmes résultats.

Par exemple, une thérapie comportementale pourra convenir si on désire arrêter de fumer. Un psychanalyste sera plus indiqué si on désire vraiment partir dans cette grande aventure qu’est la découverte de son univers psychique. Le sexothérapeute sera plus apte à dénouer un symptôme sexuel.

Si vous cherchez quelqu’un, vous pouvez demander à votre médecin traitant ou au CHU le plus près de chez vous. Mais vous pouvez aussi trouver une bonne adresse sur les sites des différents syndicats de psy, de sexothérapeutes, etc.

Quelle que soit la discipline choisie, le but doit être de mieux se connaître afin de prendre les bonnes décisions concernant sa vie et donc d’aller mieux. Ce n’est pas forcément dès la première séance qu’on ressent une amélioration mais, si on ne sent pas son thérapeute, il ne faut pas hésiter à en changer. Surtout si ce dernier nous juge ou veut nous dicter notre conduite.

Brigitte Lahaie

A lire aussi : Quand et pourquoi voir un sexologue ?

Et retrouvez Brigitte Lahaie sur la page Facebook de l'émission !