Quand et pourquoi voir un sexologue ? La réponse de Brigitte Lahaie 

Brigitte Lahaie Sud Radio

Quel spécialiste aller voir ? Dans quoi s'embarque-t-on quand on décide de sauter le pas ? Faut-il y aller seul(e) ou en couple ? Comment en parler à son partenaire ? Brigitte Lahaie vous propose un tour d'horizon des questions les plus fréquentes lorsqu'il s'agit d'aller consulter un sexologue.

Pour un problème d'ordre fonctionnel, anatomique, psychique ou simplement à titre d'information, seul(e) ou à deux, consulter un sexologue n'est jamais une mauvaise décision. C'est l'occasion de faire un état des lieux, parfois pour se rassurer, parfois pour rétablir, grâce à cette troisième personne, un dialogue au sein du couple.

Quel spécialiste de la sexologie aller voir ?

Les spécialistes de la sexologie se distinguent en deux catégories : 

- les sexologues ayant un diplôme médical (médecin, gynécologue, urologue, psychiatre). 
- Et les sexothérapeutes qui regroupent toutes les spécialités psys (psychanalyste, psychologue clinicien, etc.) 

Parfois, il vaut mieux consulter un médecin, surtout si le souci est plutôt d’ordre anatomique. Notamment lorsqu’il y a une douleur qui peut cacher un problème de santé. D’autres fois, un sexothérapeute sera plus adapté, lorsque les symptômes sont plutôt d’ordre psychique. En tout cas il est préférable d’aller consulter dès qu’un problème sexuel se pose de manière récurrente. D’autant plus si le couple a du mal à communiquer vraiment.

La durée d’une thérapie

Il ne faut pas s’en faire un monde. Il arrive qu’en une seule séance, la difficulté soit résolue ! En règle générale, quelques séances suffiront. Cela pourra être un peu plus long si vous y allez en couple, car il faut le temps d’écouter chaque partenaire afin de permettre aux deux de fonctionner à nouveau. En revanche lorsque l’un ou l’autre entreprend un travail de thérapie parce qu’il a envie de mieux se comprendre et se connaître plus profondément, la durée est totalement variable. 

Mais quel que soit l’interlocuteur, le patient doit se sentir écouté et oser parler. Il doit avoir l’impression qu’au fil des séances il se passe vraiment quelque chose, et surtout il ne doit en aucun cas se sentir jugé. 

Entreprendre une thérapie chez un sexothérapeute : seul ou accompagné ? 

Consulter un sexothérapeute n’est pas une démarche réservée aux couples. Il n’y a pas besoin d’être engagé dans une relation pour remarquer des blocages d’ordre sexuels ou plus simplement pour sentir le besoin d’explorer sa sexualité à travers la thérapie. Un des membres du couple pourra également décider de s’y rendre seul pour les mêmes raisons. Il ne faudra pas que l'autre se sente fragilisé par cette décision.  

Et parfois nous sentons bien qu’il y a un problème dans notre relation, nous tentons d’en parler mais rien à faire, notre partenaire reste sourd. Dans ce cas, il faut faire intervenir un professionnel. Il est toujours préférable de consulter ensemble lorsque le problème sexuel concerne le couple. Cette personne extérieure au couple aura un discours beaucoup plus neutre, dépourvu d’affect, qui permettra de restaurer le dialogue. 

Si vous ne savez pas comment inviter votre partenaire à vous accompagner, voici quelques conseils simples : 
- Éviter les tournures du style : « Tu devrais consulter », « Tu devrais te faire aider »
- Mieux vaut utiliser une phrase telle que : « Et si nous allions voir quelqu’un, cela pourrait peut-être nous aider, qu’en penses-tu ? » Le « nous » est indispensable. Il doit absolument remplacer le « tu » accusateur qui tue. 
Si le partenaire refuse, dites-lui : « Mais si nous avions un problème de santé, nous irions voir le médecin, alors pourquoi ne pas prendre soin de notre couple ? »

S’il refuse toujours, et surtout s’il devient agressif lorsque vous évoquez votre problème, cela signifie qu’il ne peut pas accepter de reconnaître le problème que vous rencontrez car cela le met en position de vulnérabilité. Sans doute manque-t-il de confiance en lui ou n’est-il pas assez avancé dans la connaissance de soi. De nombreuses personnes gèrent très bien leur vie mais sont assez inconscientes de leurs difficultés affectives et sexuelles. Prenez alors conscience que vous devez changer seul. Vous vous comporterez différemment et votre partenaire le remarquera. Cela provoquera une réaction en chaîne qui forcément fera évoluer votre couple. 

Rappelez-vous bien qu’on ne peut changer l’autre malgré lui mais qu’un changement dans notre comportement a un effet sur la relation. De même en allant consulter seul, vous comprendrez mieux les raisons de vos soucis et vous pourrez peut-être même les dépasser sans impliquer directement l'autre. 

Brigitte Lahaie

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio