François de Rugy, coprésident du groupe EELV à l’Assemblée, va déposer dans la semaine une proposition de loi pour rendre le vote obligatoire.
Interrogé sur l'abstention qui menace le scrutin des départementales à la fin du mois, le député de Loire-Atlantique François de Rugy a répondu au micro de Sud Radio qu'il déposerait une proposition de loi cette semaine pour rendre le vote obligatoire "comme en Belgique".

“Le suffrage universel est universel pour moins de la moitié des Français”

"Sur l'abstention, j'en ai assez qu'on se lamente et qu'on ne fasse rien, déclare François de Rugy. J'ai décidé de déposer une proposition de loi avec mes collègues écologistes, pour que le vote devienne obligatoire. Le suffrage universel existe, mais aujourd'hui, il est universel pour moins de la moitié des Français. Pour rétablir les choses, il faut certainement en passer par là. On a beaucoup parlé de la République au mois de janvier, maintenant il faut être concret, il y a cet engagement civique autour du droit de vote. La République, ce sont des droits, mais aussi des devoirs", s'échine le député.

“Si on n’est pas content, on peut voter blanc”

Les électeurs qui ne se sentent pas représentés "pourront voter blanc", argue François de Rugy. "Nous avons voté l'année dernière une loi qui reconnaît le vote blanc, donc, si on n'est pas content, on peut voter blanc", affirme le député."Si l'on veut que le vote ait du sens, il faut prendre des mesures et rendre le vote obligatoire. Sinon l'abstention devient finalement un vote comme un autre", fait-il valoir.En cas d'absence de vote, les électeurs s'exposeront, "comme quand on se gare mal, à une amende de 35 euros, qui pourra être minorée à 32 euros", détaille François de Rugy. "En Belgique, cette amende dissuade", assure le député.Pour terminer sur le vote obligatoire, François de Rugy rappelle que "des députés de tout bord y sont favorables, comme Laurent Fabius qui par le passé a déposé une proposition de loi en ce sens. J'espère que dans les mois qui viennent c'est une proposition qui pourra être adoptée".
Réécoutez François de Rugy en cliquant dans la rubrique Podcasts de Sud Radio.
Les rubriques Sudradio