single.php

Parlons Vrai chez Bourdin - Réforme des retraites et grève: "On ne fait que réagir à une agression"

La CGT Pétrole appelle à plusieurs journées de grève contre la réforme des retraites. Fabien Cros était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le 12 janvier 2023 dans "Parlons Vrai chez Bourdin".

grève raffinerie réforme des retraites
"Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

"Parlons Vrai chez Bourdin" : Le projet de réforme des retraites par le gouvernement a conduit les syndicats à lancer un appel massif à la mobilisation. La CGT Pétrole annonce, de son côté, trois jours de grève dans les raffineries.

 

"Parlons Vrai chez Bourdin" : "Personne ne se fait plaisir à exercer son droit de grève"

En réaction à la présentation de la réforme des retraites, les syndicats ont annoncé une mobilisation massive et un front commun. À la CGT Pétrole, trois jours de grève, les 19 et 26 janvier 2023, et le 6 février 2023, sont prévus. Avec, au programme, l’arrêt des expéditions de carburant voire même un arrêt du raffinage. Élisabeth Born appelle à "ne pas pénaliser les Français". Elle appelle également à la responsabilité des syndicats.

"Les premiers à être appelés à la responsabilité, c’est eux", rétorque Fabien Cros, délégué CGT de la raffinerie Total de La Mède. Il rappelle que "personne ne se fait plaisir à exercer son droit de grève".

Le mouvement est là pour "dénoncer la mise en place d’une loi qui est purement idéologique" et "qui ne tient sur aucun ressort économique". "Les premiers fautifs, là-dedans, c’est eux", répète le délégué CGT. "Nous, on ne fait que réagir à une agression, une de plus."

 

"Nous ferons un appel à la grève" pour le 19 janvier 2023

Les raffineries Total avaient déjà fait grève fin-septembre 2022, avec des revendications d’ordre salarial. Un mouvement qui avait causé d’importants problèmes d’approvisionnement en carburant en France. "On est prêts à lancer un appel pour arriver aux mêmes dispositions", confirme Fabien Cros. "Si le gouvernement s’aperçoit qu’il fait un projet profondément antisocial et il arrête", alors la grève cessera.

La première journée de mobilisation contre la réforme des retraites, le 19 janvier 2023, "nous ferons un appel à la grève", prévient le délégué CGT de la raffinerie Total de La Mède. Mais, pour l’instant, il ne s’avance pas à donner la température du mouvement. "Il faut qu’on se retourne vers les travailleurs et qu’on leur expose notre plan de lutte."

Toutefois, il souligne que "c’est une réforme qui nous pénalise profondément". Les salariés des raffineries perdent "sept ans d’espérance de vie" à cause de leur exposition, notamment à des produits dangereux.

 

Retraites : "62 ans pour tous les travailleurs, et pour tous ceux qui sont exposés à des métiers pénibles, 55 ans"

La pénibilité devrait être prise en compte par la réforme des retraites, mais Fabien Cros n’y croit pas. "À l’heure actuelle, il y a eu une énorme mise en place de systèmes de prise en compte de la pénibilité qui n’ont jamais fonctionné". "Personne n’est en capacité de dire ‘je suis parti plus tôt en retraite parce que j’ai utilisé le système de pénibilité’", affirme le délégué CGT.

"Nous, ce qu’on veut, c’est une loi qui est très claire. 62 ans pour tous les travailleurs, et pour tous ceux qui sont exposés à des métiers pénibles, 55 ans."

Le syndicaliste assure qu’il ne bloque pas les raffineries. Mais les salariés en grève cesseront de travailler, ce qui aura pour conséquence d’empêcher les livraisons. "C’est le principe."

 

Prenez la parole en appelant le 0 826 300 300

Retrouvez "Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de  “Parlons Vrai chez Bourdin”

L'info en continu
11H
10H
09H
08H
07H
04H
23H
22H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/