single.php

Parlons vrai chez Bourdin : "la lettre de Mbappé met la pression au PSG"

Par JBG

Mbappé indique dans une lettre au PSG ne pas activer l'option de son contrat pour 2025 : Loîc Tanzi était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le mardi 13 juin 2023 dans "Parlons Vrai chez Bourdin".

Parlons Vrai chez Bourdin du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast. mbappé
Parlons Vrai chez Bourdin du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

"Parlons Vrai chez Bourdin" : Loïc Tanzi, journaliste de l'Équipe, a révélé la lettre envoyée par Kylian Mbappé à la direction du Paris-⁠Saint-Germain dans laquelle il indique ne pas activer l’option de son contrat qui le retiendrait jusqu’en 2025 au PSG. Le journaliste à l’origine du scoop revient sur ce courrier inattendu.

"Parlons Vrai chez Bourdin" : "Le PSG a été surpris" par la lettre de Mbappé

"C’était un peu une surprise pour le Paris-⁠Saint-⁠Germain parce que, pour vous expliquer, le contrat de Mbappé fini en juin 2024" entame Loïc Tanzi. "Il y a une option dans ce contrat pour signer un an de plus, donc jusqu’en juin 2025. Cette option est valable jusqu’au 31 juillet 2023, donc il y a encore un peu plus d'un mois pour que Mbappé active cette option. Sauf qu’il a décidé hier d'envoyer une lettre avec ses avocats au Paris-⁠Saint-⁠Germain pour officialiser le fait qu'il ne lèvera pas l'option en 2025 et il vient donc de dire au PSG "dans un an je suis libre. Il ne me reste plus finir qu'à mon contrat. Donc il faut qu'on décide de ce qu'on va faire cet été ensemble". Le PSG a été surpris parce que, de ce qu'ils ont dit hier soir, c'était "pourquoi envoyer une lettre début juin, alors que la fin de l'option, c'est le 31 juillet 2023 ?" Et surtout il n’est pas obligé d'envoyer une lettre pour annoncer à qui ne lève pas l'option, il peut attendre le 1er août 2023 dire : "j'ai décidé de pas lever l’option"."

"J'ai décider ne pas lever l'option" KMB

"C’est une lettre qui est signée de Killian Mbappé, mais évidemment qu’elle a été relue par les avocats, par la famille. C’est une stratégie mise en place par Mbappé et son entourage pour mettre la pression sur le PSG. Et dire au PSG voilà : le mercato, le marché des transferts en football vient d’ouvrir. On a deux mois devant nous, jusqu'à la fin du mercato, le 1er septembre, pour décider de ce qu’on va faire ensemble. Soit je reste au PSG un an de plus parce que vous savez que dans un an je peux partir libre, soit on décide de s’arrêter maintenant et le PSG peut récupérer un peu d’argent en décidant de vendre Mbappé dans les prochaines semaines".

"On fait tout en ce moment pour montrer à Mbappé qu’il est la clé de notre projet"

"C’est une forme de pression mais pour essayer de partir libre la saison prochaine" affirme Loïc Tanzi. "Il faut se rappeler que le Real Madrid essaie de faire venir Mbappé depuis qu’il est tout petit. Le but maintenant du Real Madrid c’est de le faire venir l’année prochaine, libre pour zéro euro, gratuitement à la fin de son contrat avec le Paris Saint Germain. Sauf que le Real Madrid a perdu un autre grand joueur français qui est Karim Benzema, parti jouer en l'Arabie Saoudite et dont la place est libre aujourd'hui à Madrid. Donc Madrid ne peut plus attendre 1 an de plus. Et, comme par hasardn Benzema signe en Arabie Saoudite et Mbappé décide de ne pas lever l'option quelques jours plus tard".

"Les dirigeants du PSG ne s’attendaient pas à recevoir une telle lettre...

 ... au contraire, il y avait des discussions avec Mbappé depuis plusieurs semaines pour essayer de prolonger ce contrat au-delà de 2025 et essayer de faire rester Mbappé plus longtemps. Les dirigeants du PSG disent:  "nous on ne comprend pas, parce qu'on fait tout en ce moment pour montrer à Mbappé qu’il est la clé de notre projet, qu’il est au centre du projet du PSG. On lui met les joueurs autour de lui avec qui il s'entend bien, on lui met des dirigeants avec il s'entend bien". Et surtout, il y avait des négociations salariales maintenant en plus pour prolonger qui étaient énormes et qui dépassaient le simple contrat. Les dirigeants ne comprennent pas du tout. Ils se disent même : "si vraiment il veut jouer à ça, il n’y a pas de souci. Par contre, il ne partira pas libre. C'est nous qui décidons, donc on le vendra avant la fin du marché des transferts". Soit il prolonge ou en tout cas il montre des signes de prolongation avec le PSG, soit ils décident de le vendre".

 

Prenez la parole en appelant le 0 826 300 300

Retrouvez "Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de  “Parlons Vrai chez Bourdin”

L'info en continu
04H
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/