single.php

Parlons Vrai chez Bourdin : "8 millions de Français vivent dans un désert médical"

Une loi pour réglementer l'installation des nouveaux médecins ? Christophe Marion était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le 2 février 2023 dans "Parlons Vrai chez Bourdin".

désert médical médecins
"Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

"Parlons Vrai chez Bourdin" : des députés de tous bords, à l'exception du RN, ont rédigé un texte qui entend réguler l'installation des médecins dans les territoires déjà bien dotés. Ils ont entamé un tour de France des déserts médicaux pour défendre leur proposition.

 

"Parlons Vrai chez Bourdin" : "Il y a 6 millions de Français qui n’ont plus de médecin traitant"

Le 1er février 2023, 13 députés ayant écrit ce texte étaient dans une salle comble de Louverné, en Mayenne. Christophe Marion confirme qu’ils étaient les "représentants de l’ensemble des groupes politiques de l’Assemblée, hors le Rassemblement National". La première étape d’un véritable tour de France. Le député Renaissance confirme qu’ils se rendront "dans le Cher, dans le Loir-et-Cher" très touchés par la désertification médicale. "Il y a aujourd’hui 8 millions de Français qui vivent dans un désert médical", explique le député du Loir-et-Cher. "Et il y a 6 millions de Français qui n’ont plus de médecin traitant."

"Dans ma circonscription, c’est un sujet absolument fondamental", souligne Christophe Marion. Régulièrement, des habitants viennent vers lui, dans sa permanence, "avec un appel au secours". "C’est des situations sanitaires absolument incroyables. Donc, il faut qu’on agisse", explique-t-il.

 

Installation de nouveaux médecins : "On arrête d’arroser là où il pleut"

La proposition de loi rédigée prévoit une régulation de l’installation des médecins. Le principe, établir "un indicateur qui nous permet de définir ce qu’est une zone sous-dense et ce qu’est une zone où il n’y a pas de problématique de déserts médicaux", explique le député. Une fois ces zones définies, "un médecin qui souhaite s’installer demandera l’autorisation à l’ARS". Cette autorisation sera "de droit" dans un désert médical. Inversement, si la zone n’est pas un désert médical, "l’autorisation ne sera pas donnée sauf remplacement d’un départ en retraite".

"On arrête d’arroser là où il pleut, d’une certaine manière", estime Christophe Marion.

 

Les dispositifs incitatifs pour les médecins "ne sont pas suffisants"

Le député Renaissance précise que la proposition de loi "ne met pas un terme, évidemment, à tous les dispositifs d’accompagnement qui se sont multipliés ces dernières années" pour inciter les médecins à s’installer dans des zones sous-dotées. "On se rend compte que tous ces dispositifs incitatifs aujourd’hui ne sont pas suffisants", constate le député du Loir-et-Cher. "Il faut probablement aller un peu plus loin avec la régulation."

La proposition de loi doit toutefois être acceptée, puis intégrée dans les débats de l’Assemblée nationale. Pour ce faire, Christophe Marion en appelle aux Français : les députés ont lancé une pétition sur le site Change.org. Et plus il y aura de signatures, plus il y a de chances que la loi soit débattue. Surtout que le député est confiant : "je pense qu’on peut arriver à trouver une majorité pour faire voter cette proposition de loi. Surtout si les habitants sont derrière nous".

 

Prenez la parole en appelant le 0 826 300 300

Retrouvez "Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de  “Parlons Vrai chez Bourdin”

 

L'info en continu
11H
09H
08H
06H
04H
03H
22H
21H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/