single.php

Washington exclut d'alléger les sanctions envers la Russie

Par Jérémy Jeantet (avec AFP)

Le conseiller économique de Donald Trump, Gary Cohn, a exclut d'alléger les sanctions visant la Russie pour son rôle dans la crise ukrainienne.

Donald Trump, président des États-Unis ©SPENCER PLATT - AFP

Les États-Unis ne reviendront pas sur les sanctions en vigueur qui visent la Russie, mises en place suite à son rôle dans la crise ukrainienne. C'est ce qu'a annoncé le conseiller économique de Donald Trump, Gary Cohn.

"Nous n'allégeons pas les sanctions, a-t-il assuré en marge du sommet du G7 à Taormina, en Italie. Si nous devions faire quelque chose, nous penserions probablement à être plus durs avec la Russie."

"Le président veut maintenir les sanctions et il a clairement dit à quelles conditions elles pourraient être levées, a poursuivi Gary Cohn. Je ne veux pas qu'il y ait la moindre confusion sur ce sujet."

La Russie est sous sanctions internationales depuis l'annexion de la Crimée en 2014 et pour son soutien aux rebelles pro-russes dans l'est de l'Ukraine, soutien fermement démenti par Moscou.

La position des États-Unis est en phase avec celle exprimée par Donald Tusk, président du Conseil Européen, qui a appelé, vendredi matin, avant l'ouverture du sommet de Taormina, "tous les membres du G7" à réaffirmer la politique de sanctions, déclarant notamment que, "depuis notre dernier sommet du G7 au Japon, nous n'avons rien vu qui justifierait un changement de la politique de sanctions."

L'info en continu
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/