single.php

L'ex-chancelier allemand Helmut Kohl est mort

Par Benjamin Rieth

L'ex-chancelier allemand Helmut Kohl est décédé à l'âge de 87 ans, selon le journal Bild. 

Thumbnail

Ancien chancelier allemand, Helmut Kohl, membre du parti de droite de l'Union chrétienne-démocrate (CDU), est mort à l'âge de 87 ans, selon le journal Bild et son ancien parti le CDU. Avec François Mitterrand, l'ancien chancelier avait grandement œuvré à renforcer l'amitié franco-allemande dans l'Europe. Tout le monde retiendra cette image des deux hommes main dans la main sur l’ancien de champ de bataille de Verdun pour le 70e anniversaire du déclenchement de la Première guerre mondiale. 

Dans ses mémoires, Helmut Kohl écrira s'être forgé sa conviction lorsque dans les rues d'Allemagne de l'Est le slogan des protestataires "Nous sommes le peuple" s'est mué en "Nous sommes un peuple". Cette ambition s’est réalisé le 3 octobre 1990 au moment de la réunification de l’Allemagne. "Helmut la poire", son surnom moqueur tiré de sa silhouette, s'est alors imposé comme "l'un des plus grands leaders de l'Europe d'après-guerre", résume George Bush père.

À la suite de l'unification allemande, ce géant de 1m93 et au poids classé "secret d'État", s'est aussi assuré une place de choix parmi les symboles de l'intégration européenne. "L'unité de l'Allemagne et celle de l'Europe ne sont que les deux faces d'une (même) médaille", plaidait-il. Fervent partisan de l'extension à l'est du projet européen, il est aussi avec son ami le président français François Mitterrand l'architecte du nouveau visage de l'Union européenne avec le Traité de Maastricht (1992) et l'introduction de l'euro, actée en 1999.

La fin de carrière d’Helmut Kohl a cependant été ternie par le scandale des caisses noires de son parti. Il finira par reconnaîtra avoir recueilli pour la CDU des dons occultes. Angela Merkel, qui avait appris la politique dans son ombre, profita de l'épisode pour l'évincer. Selon une biographie non-autorisée, il n'a guère pardonné à la chancelière, disant qu'avant de le rencontrer elle "ne savait même pas manger avec un couteau et une fourchette".

Retiré de la vie publique depuis 2002, l'ancien chancelier est néanmoins resté assez discret notamment en raison de lourds problèmes de santé : en 2009, alors qu'il était déjà cloué dans un fauteuil roulant depuis une fracture de la hanche, un accident vasculaire cérébral lui avait paralysé le bas du visage et rendu l'élocution difficile.

Sur Twitter, de nombreuses personnalités ont réagi après l'annonce de ce décès. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a tenu à saluer l'homme qui "unifia l'Allemagne tout en construisant l'Europe"

De son côté, la maire de Lille, Martine Aubry, s'est dite "triste d'apprendre la mort d'Helmut Kohl (...) un homme d'État au rendez-vous de l'histoire"

Toujours sur Twitter, Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre sous Jacques Chirac, a qualifié l'ancien chancelier allemand "d'homme de paix".

L'info en continu
13H
12H
11H
10H
09H
08H
07H
Revenir
au direct

À Suivre
/