single.php

Le G7 échoue à trouver une position commune avec les États-Unis sur le climat 

Par Benjamin Rieth avec AFP

Les dirigeants du G7 ont reconnu samedi ne pas avoir réussi à trouver un terrain d’entente avec les États-Unis sur la lutte contre le réchauffement climatique.

Thumbnail

Il n’y aura pas de position commune sur le climat à l’issue du G7 qui se tient en ce moment dans la station balnéaire de Taormine, en Sicile. Les dirigeants du G7 ont fait savoir samedi qu’ils n’ont pas pu trouver d’accord avec les États-Unis sur la lutte contre le réchauffement climatique. "Les Etats-unis sont en train de réévaluer leur politique en matière de climat, les six autres pays du G7 réaffirmeront leur engagement (en faveur des accords de Paris) en prenant acte" de cette position américaine, a affirmé un représentant de la délégation française au G7.

Donald Trump reste inflexible

Des sources européennes ont également confirmé que le communiqué final acterait l'absence de position commune entre les États-Unis et les six autres membres du G7, une première après des dizaines de communiqués du G7 affirmant la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les États-unis vont également confirmer dans ce texte qu'ils sont toujours en train de réfléchir à leur position sur le climat, pendant que les six autres pays du G7 vont réaffirmer leur engagement en faveur des accords de Paris, en prenant acte de la position américaine, a-t-on ainsi indiqué de sources européennes.

Le climat et le commerce international constituent les deux grands points de divergence entre les Etats-Unis et ses partenaires du G7 (Grande-Bretagne, Allemagne, France, Canada, Italie, Japon). Le point de vue du président américain "évolue, il est venu ici pour apprendre", avait assuré vendredi son conseiller économique Gary Cohn. Mais très vite, les pendules ont été remises à l'heure. "Il y une chose qui ne changera pas, il prendra ses décisions en fonction de ce qu'il pense être le mieux pour les Américains", avait averti de son côté le général H.R. McMaster, conseiller à la sécurité nationale.

"Trump est isolé sur le climat" réagit Greenpeace

L'Élysée se refuse à parler "d'échec", même s'il reconnaît que "ce n'est pas une formulation idéale". "C'est un résultat moindre que lors des précédents sommets, mais on s'attendait tous à cela", a minimisé un responsable d'une délégation européenne. Pour d'autres, l'important est finalement que les Etats-Unis soient encore dans le jeu.

L'accord de Paris, conclu en novembre 2015, vise à contenir le réchauffement climatique "bien en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels", et a constitué un succès diplomatique historique. Les États-Unis réfléchissent à sortir de certains domaines de l'accord de Paris et à réviser à la baisse leur niveau d'engagement.

"Le résultat du sommet du G7 montre combien Trump est isolé sur le climat", a jugé de son côté Greenpeace dans un communiqué, mettant en avant l'engagement des six autres pays.

L'info en continu
20H
19H
18H
17H
16H
15H
13H
12H
11H
10H
Revenir
au direct

À Suivre
/