États-Unis : un démocrate en tête en Géorgie dans une élection test pour Trump

Donald Trump, président des États-Unis ©SPENCER PLATT - AFP
Donald Trump, président des États-Unis ©SPENCER PLATT - AFP

Malgré les appels à la mobilisation des Républicains de Donald Trump, c'est un démocrate qui est arrivé en tête de la législative partielle qui s'est tenue mardi dans l'État de Géorgie.

Les démocrates voulaient faire de cette élection une preuve de leur résistance face à Donald Trump, ils ont réussi leur pari.

Mardi, Jon Ossoff, un démocrate inconnu du grand public, âgé de 30 ans, est arrivé largement en tête du premier tour de l'élection législative partielle organisée dans l'État de Géorgie, avec 48,1 % des suffrages, dans une circonscription qui était tenue par les républicains depuis près de 40 ans.

Son adversaire républicain, Karen Handel, ancienne secrétaire d'État de Géorgie, a obtenu 19,8 % des voix. Le second tour aura lieu le 20 juin.

Donald Trump s'était personnellement impliqué dans cette élection, lançant que "le démocrate Jon Ossoff serait un désastre au Congrès" ou avertissant : "Si vous ne votez pas demain, Ossoff augmentera vos impôts, détruira votre assurance maladie et inondera notre pays d'immigrants clandestins."

Ces avertissements pleins de mesure montrent à quel point ce revers est embarrassant pour le président, qui doit déjà faire face à son impopularité dans le pays. 45 % des Américains jugent qu'il tient ses promesses, contre 62 % en février, et seuls 40 % ont une opinion favorable de lui, en faisant le président le plus impopulaire de l'histoire des sondages de début de mandat.

Surtout, ce résultat, s'il se confirme au 2e tour, est de mauvais augure pour le camp Républicain, à l'aune des élections de mi-mandat pour le contrôle du Congrès, en 2018.

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio