single.php

Jean-Marc Dumontet : "Dans le théâtre, c'est en province qu'on peut gagner de l'argent"

Par Jean Baptiste Giraud

Jean-Marc Dumontet, le président des Molières, était l'invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 30 avril 2024 dans "Le 10h - midi".

Jean-Marc Dumontet
Jean-Marc Dumontet, invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Sud Radio Média" sur Sud Radio.

La 35e cérémonie des Molières (une récompense présidée par Jean-Marc Dumontet) aura lieu le lundi 6 mai 2024 aux Folies Bergère, à partir de 21 heures. Elle sera diffusée sur France 2 et présentée par l'humoriste et comédienne Caroline Vigneaux.

 

Jean-Marc Dumontet : "Une nomination aux Molières concourt à des taux de remplissage plus importants dans les salles"

Pourquoi y a-t-il une séparation théâtre public / théâtre privé aux Molières ? "Parce que les processus de création ne sont pas du tout les mêmes. On joue beaucoup plus dans le théâtre privé. Une pièce dans le théâtre privé, ça fait régulièrement 100 dates, ce qui n'est pas du tout le cas dans le théâtre public. C'est sûr que si c'était mélangé, le théâtre privé serait très privilégié, puisque les pièces sont beaucoup plus longtemps à l'affiche. Donc, ça nous paraissait logique qu'il y ait deux catégories. Parce qu'autrement, je pense que le théâtre public aurait été lésé, et ce n'est pas du tout le but. Le but, c'est qu'on célèbre les théâtres, qu'on célèbre tous les talents dans les théâtres. Et donc qu'on n’évince pas l'un ou l'autre", a répondu Jean-Marc Dumontet.

Une victoire aux Molières a-t-elle un impact sur la fréquentation ? "Oui, bien sûr. Une pièce qui va avoir déjà au premier tour trois, quatre, cinq, six nominations… il est évident que c'est un outil de promotion formidable. Le public, quand il va acheter une place de théâtre, il a envie d'être rassuré. Et les Molières, ça donne, ça, ça offre un label supplémentaire. Donc le meilleur label, c'est le bouche-à-oreille. C'est quand votre meilleur ami vous dit : ‘vraiment, c'est formidable cette pièce’. Mais dire que ‘les professionnels considèrent que cette pièce mérite d'être en lumière et sélectionnée’, c'est quand même un gage de qualité pour le public. Ça concourt à des taux de remplissage plus importants dans les salles."

 

"On perd de l’argent à Paris parce que l'exposition est lourde"

On a l’impression que tout le théâtre se passe à Paris… "C'est pas tout à fait vrai. Bien sûr qu'il y a une résonance particulière parce que Paris, avec le gisement de population… c'est vrai qu'il y a beaucoup plus de retentissement. Ensuite, dans les pièces, par exemple du théâtre public, il y a beaucoup de pièces qui sont issues de régions, mais qui ont moins de retentissement par la force des choses, parce qu'elles ont été moins vues, moins médiatisées, parce que les médias sont à Paris. C'est aussi bête que ça : la Comédie de Saint-Étienne a moins de chance de susciter l'intérêt des médias qu'un spectacle qui va se jouer à Paris, à la Comédie Française, au Rond-Point, à La Colline", a expliqué Jean-Marc Dumontet.

 


Beaucoup de spectacles perdent de l'argent à Paris mais gagnent de l'argent grâce à la tournée et grâce à la province… "C'est exactement ça. Paris, c'est la vitrine, c’est ce qui vous permet souvent de faire découvrir vos spectacles. On perd de l’argent à Paris parce que l'exposition est lourde et que le temps qu'on soit connu, que le spectacle soit révélé… il y a tellement de spectacles à Paris ! On a cette chance-là, il y a énormément de spectacles. Mais quand vous êtes une jeune compagnie ou même quand vous êtes un théâtre, c'est difficile de surnager, et il faut vraiment que votre spectacle puisse faire son chemin. Et ça, ça met du temps, donc ça coûte de l'argent. Et c'est effectivement en province qu'on peut gagner de l'argent. On a la chance dans ce pays d'avoir un maillage extrêmement fort. Et donc nos spectacles partent beaucoup en tournée", a fait savoir Jean-Marc Dumontet.

Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans “Sud Radio Média” avec Valérie Expert.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/