Dany Brillant : "Charles Aznavour laisse une œuvre intemporelle"

Le chanteur crooner Dany Brillant était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 9 décembre 2021 dans "Le 10h - midi".

Dany Brillant

Le 10 décembre 2021 à 21h05, France 3 diffuse l’émission "Chantons Aznavour", que Dany Brillant présente. "Comme c’est la première fois que je présente une émission, j’ai les boules de me voir. Et comme je suis en concert ce jour-là, je ne vais même pas me voir, mais des gens qui regarderont vont m’appeler", a déclaré Dany Brillant.

 

"Dans l’émission, on a l’impression que Charles Aznavour est là, qu’il flotte"

"On a invité les gens que Charles Aznavour appréciait et respectait, et qui sont des chanteurs de haut niveau, qui ont un univers, une voix. On l’a fait dans le respect de Charles, de la qualité, de l’exigence qu’il avait", a confié Dany Brillant.

L’hommage qui a été rendu à Charles Aznavour dans la semaine qui a suivi sa mort en 2018, a-t-il été à la hauteur ? "Je trouve qu’il y a eu un grand hommage. Emmanuel Macron a fait quelque chose aux Invalides. Il n’y avait pas beaucoup d’invités : contrairement à Johnny Halliday, Charles Aznavour n’était pas show business. Je trouve qu’il y avait beaucoup de respect. C’était assez sobre. Après, dans les médias, je trouve qu’on ne lui a pas rendu hommage à hauteur de son talent et à hauteur de son rayonnement international. J’espère qu’on l’a réparé avec cette nouvelle émission. Vous savez, Charles Aznavour laisse une œuvre intemporelle. C’est ça qui est bien avec les génies, ils sont toujours là. On a les archives. Dans l’émission, on a l’impression, qu’il est là, qu’il flotte", a déclaré Dany Brillant.

 

"Charles Aznavour n’était pas jaloux, il aimait la nouvelle génération"

"Charles Aznavour, c’était un bon vivant qui aimait enseigner, qui aimait transmettre. C’était quelqu’un qui n’était pas jaloux, il aimait la nouvelle génération, les rappeurs. Il n’avait aucune jalousie vis-à-vis d’eux. Moi, quand je suis arrivé, il me protégeait, il me donnait des conseils, il venait à mes concerts, j’en étais flatté. Il m’a écrit des chansons et moi, j’ai souvent repris des chansons de son répertoire. Il aidait Patrick Bruel, il aidait Zaz, il nous donnait des conseils pour nous éviter des pièges, car il disait qu’il n’y a rien de pire pour un chanteur que de ne plus avoir de succès. Les seuls que Charles Aznavour n’aimait pas, c’étaient les faiseurs", a raconté Dany Brillant.

 


Cette émission n’a pas été tournée sur un plateau de télévision mais sur une scène parisienne mythique. "On a voulu faire cette émission dans l’espace qui est le nôtre, à savoir la scène, celle des Folies Bergère. On l’a fait comme si on était chez nous", a fait savoir Dany Brillant.

 

À écouter aussi :

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !