Bruno Berberes : "pour The Voice, on va chercher des gens qui ont un capital émotionnel, qui touchent le public"

Bruno Berberes, le directeur de casting de "The Voice", était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 30 juin 2021 dans "Le 10h - midi".

Bruno Berberes, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Pour les dix ans de "The Voice", l'équipe produira une courte saison spéciale où apparaîtront les candidats de "The Voice" des années passées. L'équipe de casting prépare aussi "The Voice Kids".

"On va aller chercher un chanteur ou une chanteuse, et il se trouve que derrière, il a une histoire de vie"

Bruno Berberes a tout d’abord évoqué le casting de "The Voice Kids", qui a lieu en ce moment même. "On cherche des voix. Le minimum, c’est de chanter juste. Et puis on cherche des univers. Quand vous avez un capital émotionnel, quand vous touchez le public, quand vous avez quelque chose de différent à dire. J’invite les parents à nous envoyer une vidéo de leur enfant à l’adresse castingbpo@gmail.com. La condition la plus importante est d’avoir 16 ans au 1er janvier 2022."

 


À la question d’un auditeur de savoir si la production de "The Voice" va un jour inviter une personne transgenre, Bruno Berberes a répondu "évidemment", avant de nuancer : "on ne va pas aller chercher un transgenre, on va aller chercher un chanteur ou une chanteuse, et il se trouve que derrière, il a cette histoire de vie". Et comment l’équipe du casting gère-t-elle toutes les propositions qui lui arrivent ? "On reçoit 5.000 à 8.000 demandes par an. On a la trouille de passer à côté de quelqu’un. Là, on a 6.000 vidéos à regarder, on va aller pas à pas. Est-ce qu’on répond ? C’est important à dire, ce sont des réponses automatiques. En tout cas, quand on commençait cette émission, on me disait : il n’y a pas de nouveaux talents en France. Ce nombre important de demandes nous prouve qu’il y en a."

 

"Au niveau des rires et des pleurs, vous serez servis"

Interrogé sur ce qui fait un bon chanteur, Bruno Berberes a répondu : "un bon chanteur, ça n’existe pas. Un chanteur comme un comédien qui touche, ça existe. La notion de bon chanteur n’existe pas, c’est extrêmement subjectif. Un bon chanteur pour moi n’est pas la même chose qu’un bon chanteur pour vous. Sauf si votre unique critère est la qualité technique du chant".

En ce moment, l’équipe de Bruno Berberes prépare la série d’émissions "10 ans, The Voice All Stars", qui débutera à la rentrée 2021. "Cette idée est venue de la chaîne britannique ITV, à l’origine de 'The Voice'. Avec mes équipes, on a téléphoné à tous les talents qui ont au moins franchi la barre de la 2e ou 3e étape, et on les a invités à fêter ça. On aurait pu faire un documentaire, mais on a préféré refaire une saison courte et repartir. Ce que je peux vous dire, c’est qu’au niveau des rires et des pleurs vous serez servis."

 


Bruno Berberes a tenu à insister sur le côté "famille" au sein de la production de "The Voice". "C’est vraiment une famille, ce n’est pas galvaudé. Il y a vraiment quelque chose qui se passe. Un seul regard suffit pour travailler, et il n’y a jamais de cris, jamais d’énervements."


Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !