Immigration : Darmanin veut donner l’illusion qu’il fait quelque chose, juge Jean-Philippe Tanguy

La loi sur l'immigration, "c’est pour que M. Darmanin, qui ne fait rien, donne l’illusion de faire quelque chose", selon Jean-Philippe Tanguy, député RN de la Somme . Il était l'invitée du “petit déjeuner politique” sur Sud Radio. 

Jean-Philippe Tanguy retraites
Jean-Philippe Tanguy, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 18 janvier, dans “L’invité politique”.

Le projet de loi sur l'immigration, la création de centrales nucléaires, les écologistes et l'écoterrorisme... Jean-Philippe Tanguy, a répondu aux questions de Patrick Roger.

 

"Il faut 20 réacteurs nucléaires d’ici 2040, c’est le programme de Marine Le Pen"

Le gouvernement prévoit de déposer une loi pour faciliter la construction de nouveaux réacteurs nucléaires. "S’il s’agit de simplifier l’implantation de réacteurs nucléaires, oui, on soutiendra", déclare Jean-Philippe Tanguy. Mais il précise que, selon ses informations, "c’est surtout pour simplifier l’implantation des éoliennes sur terre".

"Je rappelle qu’Emmanuel Macron veut doubler le nombre d’éoliennes sur terre." Le gouvernement prévoit l’ouverture de 50 parcs éoliens en mer également, "et il aura fallu dix ans pour en ouvrir un". Il se trouve dans l’Atlantique, et serait, selon Jean-Philippe Tanguy, visible depuis la cote contrairement à ce qui était annoncé.

"Nous, on est pour un grand plan nucléaire", explique le député RN de la Somme. "Il faut 20 réacteurs nucléaires d’ici 2040, c’est le programme de Marine Le Pen." Un projet faisable, juge le député qui cite Jean-Bernard Lévy (ex-PDG d’EDF) qui, dans la presse, a déclaré qu’il était possible de construire un à deux réacteurs par an. Au contraire, "la Macronie nous a dit que ce n’était pas possible, on peut en faire que six en 20 ans".

 

Jean-Philippe Tanguy : "le terrorisme ne se limite pas au terrorisme islamique"

Le gouvernement a qualifié les militants écologistes d’écoterroristes, semblant ainsi faire le lien entre la frange radicale du mouvement et le terrorisme. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a ainsi qualifié les actions menées durant le dernier week-end d’octobre 2022. Un terme que le député RN reprend à son compte : "nous, on le fait depuis longtemps" que d’utiliser ce terme.

"Je pense que les Français sont très choqués" de voir les dégradations, estime Jean-Philippe Tanguy. "Dans les Deux-Sèvres des champs ont été piétinés", dégradant une exploitation familiale. "Ces gens se croient tout permis."

Le député de la Somme juge que "le terrorisme ne se limite pas au terrorisme islamique". Pour lui, il s’agit de "politiquement utiliser des moyens pour faire peur, des moyens de violence, des moyens de pression pour qu’une extrême minorité impose sa loi à la majorité en démocratie".

 

Immigration : "Les personnes qui sont entrées ou qui sont restées de manière illégale sur le territoire enfreignent la loi"

Gérald Darmanin a présenté, dans un entretien, les lignes principales de son futur projet de lutte contre l’immigration. Parmi les idées, la création de titres de séjour pour les métiers en tension. Un projet qui ne plaît pas du tout à Jean-Philippe Tanguy qui déclare n’être "absolument pas" favorable. "Les personnes qui sont entrées ou qui sont restées de manière illégale sur le territoire enfreignent la loi." Il juge donc que "ces gens doivent être systématiquement expulsés".

Selon lui, créer des exceptions va conduire à ce que les étrangers et les filières de l’immigration illégale ne prendront pas la France au sérieux. Surtout "s’il y a toujours des dérogations pour des prétextes plus ou moins bidon".

De plus, estime le député RN, "ce sera toujours détourné". "Vous aurez des gens qui s’inscrivent pour des métiers en tension et puis qui disparaîtront dans la nature." Quant à la question des métiers en tension et de l'imigration, "ça fait 20 ans" que ça dure selon le député RN. L’immigration illégale occupait déjà de nombreux postes à l’époque.

C’est l’inadéquation entre la formation et les métiers en tension qui est à l’origine de la situation, pour le député de la Somme. "Il y a 5 millions de chômeurs" en France, rappelle-t-il.

Loi sur l'immigration : "ils vont nous trouver sur leur route."

La loi sur l’immigration, de fait, ne sera pas soutenue par le RN. Jean-Philippe Tanguy estime au contraire qu’il y a une nécessité "d’améliorer les conditions de travail" des Français pour que les métiers difficiles ne soient plus uniquement acceptés par des étrangers. "La question du travail, de la reconnaissance du travail, ça fait des années que j’en parle."

Il rappelle qu’il y a des "professionnels" qui vont travailler à l’étranger, car le même travail y est mieux payé. Notamment en Suisse ou au Luxembourg. "Il faut payer les gens correctement."

Les propositions du ministre de l’Intérieur, pour Jean-Philippe Tanguy, c’est pour un objectif simple. "C’est pour que M. Darmanin, qui ne fait rien, donne l’illusion de faire quelque chose." Et lors du débat sur la loi sur l’immigration, "ils vont nous trouver sur leur route."

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !