Un homme s’est évadé mercredi de la maison d’arrêt de Brest (Finistère) où il était incarcéré, en marge d’un transfert à l’hôpital. Le détenu, par ailleurs fichés S pour radicalisation, a notamment bénéficié de l’aide d’un complice qui s’est depuis rendu aux autorités.

C’est une scène digne d’un film de gangster qui s’est déroulée ce mercredi 16 mai à Brest (Finistère). Un détenu âgé de 21 ans a en effet réussi à s’évader de sa maison d’arrêt en mettant à profit un transfert à l’hôpital Morvan pour un examen de routine. Menotté et encadré par trois surveillants, l’homme a réussi à fausser compagnie à son escorte pour rejoindre un véhicule qui l’attendait. La voiture a ensuite forcé la barrière d'entrée sans être rattrapée.

Selon Thierry Labrot, du syndicat UFAP de Brest (syndicat de l’administration pénitentiaire), l’hôpital en question n’est pas exempt de tout reproche dans cette évasion. Selon ce responsable syndical, le détenu aurait été prévenu la veille, par l’hôpital, de ce rendez-vous. Or, un détenu doit être prévenu au dernier moment pour éviter toute tentative d’évasion. Il aurait donc eu plusieurs heures pour préparer son coup et prévenir ses complices.

Toujours selon Thierry Labrot, interrogé par Tébéo TV, le jeune détenu, fiché S, s’était radicalisé après un transfert au centre pénitentiaire de Nantes. "On le connaît depuis longtemps ici. Il a été admis à plusieurs reprises dans le quartier des mineurs. Son comportement avait changé. Il faisait la prière. C’est un détenu au profil pas facile qui n’accepte pas la réglementation de la vie en prison. À plusieurs reprises, nous avons fait des observations à son sujet. Il peut être potentiellement dangereux", a-t-il confié.

D’après les informations du Télégramme, le chauffeur de la voiture, visiblement dépassé par les événements, s’est rendu aux autorités et a été placé en garde à vue.

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

Ballestra chantal
- Jeudi 17 mai 2018 à 14:52
Génial encore un jeune aux attitude dangereuse se ballade en liberté!!!A bravo!!!

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio