"80% des sapins de Noël viennent de France, on n’en produit pas assez"

80% des sapins de Noël en France sont produits sur le territoire français (©MYCHELE DANIAU - AFP).jpg

Président de l'association française des sapins de Noël naturels, Frédéric Naudet était l’invité du Grand Matin Sud Radio ce lundi.

Si les éternels étals de sapins de Noël ne se sont pas encore installés sur la place en bas de chez vous, ils ne devraient pas tarder à le faire. Avec le mois de décembre qui approche à grands pas, de nombreux Français se mettront prochainement en quête d’un sapin pour agrémenter leur salon lors de la période des fêtes de fin d’année. Président de l'association française des sapins de Noël naturels, Frédéric Naudet était l’invité du Grand Matin Sud Radio ce lundi pour faire le point sur ce marché.

"Il y a deux variétés principales, qui recouvrent environ 95% du marché : le nordmann (70%) et l’épicéa (un peu plus de 20%). Le nordmann est une variété un peu nouvelle qui vient du Caucase, qui ne perd pas ses aiguilles, et l’épicéa c’est la variété traditionnelle, qui sent bon mais dont les aiguilles tombent un petit peu plus vite. Les 5% restants sont représentés par toutes les variétés qui peuvent avoir des connotations régionales (pin maritime dans le Sud-Ouest, sapin pectiné dans l’Est, sapin Grandis en Bretagne, etc.). Très clairement, le nordmann est le préféré des Français, même s’il n’a pas d’odeur, et ce pour des raisons pratiques", assure-t-il.

"Un prix moyen de 25 ou 26 euros"

Si la France compte de nombreuses forêts, elle n’est pas pour autant auto-suffisante dans sa production de sapins. "À 80%, ils sont produits en France. Malheureusement on n’en produit pas assez, puisqu’il faut près de dix ans pour produire un sapin de Noël. La production est longue et nécessite beaucoup d’investissement des producteurs. On en importe donc encore un peu chez nos voisins, belges et danois principalement", explique Frédéric Naudet.

Quant au prix moyen d’un sapin, il y en a visiblement pour tous les budgets selon lui. "Le prix moyen d’un sapin de Noël est de l’ordre de 25 ou 26 euros, c’est en général un Nordmann d’1,50 mètre. Évidemment, la fourchette est très large puisque si on achète un épicéa d’un mètre, on le paiera plutôt 10 ou 15 euros. On peut aussi monter beaucoup plus cher avec un Nordmann de 2,50 ou 3 mètres. Il y en a vraiment pour tous les budgets", conclut-il.

Retrouvez en podcast toute l’interview de Frédéric Naudet dans le Grand Matin Sud Radio

 

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

galiana
- Lundi 27 novembre 2017 à 16:46
On en produit suffisamment ;

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio