single.php

La fin d'une année 2015 contrastée pour le tennis français

Par Antoine Sillières

A l'heure de faire le bilan de sa saison 2015, le tennis français reste marqué par l'échec en coupe Davis, suivi de l'imbroglio du remplacement d'Arnaud Clément par Yannick Noah à la tête de l'équipe.1

Thumbnail

"Un problème sur la forme". L'ex-tennisman Rodolphe Gilbert est revenu pour Sud Radio sur le remplacement d'Arnaud Clément par Yannick Noah à la tête de l'équipe de France de Coupe Davis. Il remet en cause, la manière dont la "passation" a été effectuée, moins que le fond de la décision.Clément a toujours "respecté les valeurs de l'équipe de France", selon Rodolphe Gilbert, et n'aurait pas dû être traité de la sorte. "Tout a été fait en sous-main et comme souvent les choses s'apprennent donc cela fini par mal tourner", explique l'ex-joueur. Il reconnaît néanmoins que Clément aurait dû "poser sa démission à la Fédération" au lendemain de la défaite en Coupe Davis.

De belles performances individuelles

Sur la nomination de Noah, Rodolphe Gilbert s'est dit "ravi qu'il revienne". Avec une Fed Cup et deux Coupe Davis sur son tableau de chasse, les résultats du vainqueur de Roland-Garros 1983 parlent pour lui. C'est désormais sur lui que repose la responsabilité de faire gagner aux joueurs de la génération 1984-86 un titre national. L'inverse serait un véritable échec au vu du talent des Mousqutaires, selon Rodolphe Gilbert.L'ex-joueur se félicite toutefois de la saison 2015 des ressortissants français sur le circuit ATP. "Nos joueurs sont pour la plupart assez présents", a commenté Rodolphe Gilbert. Il souligne la présence de trois joueurs dans le top 15 (Tsonga, Gasquet, Simon), et la remontée de Benoit Paire, passé de la 118e à la 19e place en 2015. Seule déception, les performances de Gaël Monfils, qui aura k'occasion de briller en Guadeloupe avec les Bleus au mois de mars, s'il est sélectionné.

L'info en continu
13H
12H
11H
09H
08H
07H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/