Christophe Mongai : "80 million d'euros pour Martial, c'est insensé !"

L'agent de footballeurs était l'invité de Sud Radio Sport pour revenir sur ce mercato estival totalement fou qui s'est conclu par la vente lundi d'Anthony Martial à Manchester Utd pour 80 millions d'euros.

Thumbnail

"La Première League avait commencé à être très active depuis 2 ou 3 ans. Cette année, ils ont frappé un grand coup et ça ne va pas s’arrêter là parce qu’au niveau des droits TV, le 20e de Première League gagne deux fois plus que le PSG", a-t-il déclaré au micro de Sud Radio.Christophe Monguet nous a aussi parlé du transfert d'Anthony Martial : "80 million d'euros c'est insensé vis-à-vis de ses stats et de son âge. Bravo à Monaco pour la vente, mais ce prix n'a aucun sens. Est-ce que Man Utd a fait une bonne affaire ? On verra d'ici 3 ou 4 ans."Selon lui la puissance du championnat anglais a totalement changé la donne dans le marché du football : "Notre premier marché en France, c’est la France. Mais il est évident que quand un club anglais est sur un joueur, aucun club en dans le monde ne peut rivaliser. C’est le championnat où il y a le plus d'argent et où les joueurs veulent aller. Si un club anglais veut un joueur, personne ne peut rivaliser. Même la deuxième division est plus vue dans le monde que le championnat français."Si le championnat français a reçu plus de 200 millions de revenus de transfert cet été en provenance de l’Angleterre, cette manne n'est pas forcément une bonne nouvelle pour Christophe Monguet : "C'est une fausse bonne nouvelle. C'est une bonne nouvelle pour les clubs, mais pas pour le Championnat de France. Parce que le championnat français s'appauvrit de manière incroyable. Nous sommes pillés de tous nos talents. Ce n'est pas pour rien que la France est 6e au classement UEFA."Dans ce nouvel ordre mondial, les agents sont rois. L'un d'entre eux cristallise tous les regards : Jorge Mendes. Influant et puissant, le Porturgais est un partenaire privilégié de nombreux grands clubs. Un pouvoir que Christophe Monguet a minimisé : "Les clubs ne parlent pas avec des agents, mais avec les meilleurs joueurs du monde. Et si Mendes détient les meilleurs joueurs, alors le club va parler avec cet agent-là. Mais le jour où Mendes n'aura plus les meilleurs joueurs, alors ce jour-là les grands clubs ne parleront plus avec lui".