Tests Covid sur les enfants : "Ça peut devenir dangereux avec l'écouvillon dans le nez"

L'épidémie de Covid progresse chez les enfants, en particulier chez les 6-10 ans avec un taux d’incidence à plus de 600. Et même à prés de 1.500 cas pour 100.000 habitants dans certains départements, comme en Ardèche. Avec le nouveau protocole sanitaire à l’école qui impose de faire tester les cas contact pour retourner en classe après la découverte d’un cas, les pharmacies et les laboratoires d’analyses sont pris d’assaut.

Tests Covid
Tests Covid : "On voit défiler depuis quelques jours de nombreuses familles avec leurs enfants". © AFP

Reportage à Marseille de Lionel Maillet pour Sud Radio

 

"On voit défiler depuis quelques jours de nombreuses familles avec leurs enfants"

Avec le nouveau protocole sanitaire à l’école, ce laboratoire du quartier de la Rose à Marseille fait beaucoup plus de tests Covid. "Le ministère de la Santé demande de faire passer un test immédiatement auprès de tous les enfants dès qu'il y a un cas dans une classe", rappelle Julien Dupouey, biologiste médical.

Concernant les taux de positivité des tests, "en ce moment, on est aux alentours des 10%, donc 1 patient sur 10 va être positif. Ça fait des cas contact, notamment dans les écoles". Il affirme que les tests sont en augmentation : "On voit défiler depuis quelques jours de nombreuses familles avec leurs enfants. En début de mois, on devait être à 2 ou 3 enfants dans la journée et ce matin, on est déjà à 10 enfants qui sont passés !"

 

 

Tests Covid sur les enfants : "Ça peut devenir dangereux avec l'écouvillon dans le nez"

Pas facile de tester un enfant de 2 ans comme la petite Maïna, ni sa grande sœur qui est en CP. "Elles sont symptomatiques, avec de la fièvre et de la toux" explique leur mère, qui veut s'assurer qu'elles n'ont pas le Covid. "Elles sont à l'école et chez la nounou", précise-t-elle.

Réaliser des tests PCR avec des enfants n’est pas toujours une mince affaire, souligne Sarah, technicienne. "Ça peut devenir dangereux avec l'écouvillon dans le nez. Le risque est aussi qu'on ne prenne pas assez de cellules et que le test revienne invalide". Elle reconnaît toutefois que ça se passe bien en général, "si les parents ne sont pas plus stressés que les enfants, ce qui arrive souvent !"

Les laboratoires pratiquent aussi des tests salivaires directement dans les écoles, où le virus est le plus actif.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !