Mgr Aillet : "La PMA est un problème majeur, on oublie souvent le droit de l’enfant"

La PMA fait toujours débat en France (©Fred Dufour - AFP)
La PMA fait toujours débat en France (©Fred Dufour - AFP)

Invité du journal de 18h sur Sud Radio ce mercredi, Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, est revenu sur la réunion récente des évêques à Lourdes, censée préparer le terrain pour porter la voix de l’Église dans les prochains débats bioéthiques.

Si les voix du Seigneur sont impénétrables, celle de l’Église se veut désormais claire et sereine. C’est le sens de la récente réunion des évêques à Lourdes, réunion à laquelle à pris part Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne et invité du journal de 18h sur Sud Radio ce mercredi. Selon lui, cette réunion avait notamment pour but de préparer le terrain auprès des évêques en vue des prochains débats de bioéthiques à venir en France. Un évêque en particulier sera notamment désigné pour porter la voix de l’Église.

"Cette parole ne sera pas seulement portée par l’évêque désigné, qui animera un groupe de travail au nom de la Conférence épiscopale pour nous aider nous-mêmes à intervenir à bon escient lors de la révision de la loi de bioéthique qui devrait avoir lieu dans le premier semestre 2018. Ce sont des questions essentielles. Dans le domaine de l’évolution des lois sociétales, on avance par petits pas. On a commencé par un contrat d’union civile, puis on est arrivé au Mariage pour Tous en nous disant qu’il n’y aurait pas de PMA… Finalement on a aujourd’hui la PMA en plein chantier, tout en entendant qu’il n’y aura pas de GPA... On avance petit à petit vers une libéralisation de tous ces verrous sociétaux", déclare-t-il.

"La voix de l’Église doit se faire entendre"

"Il faut travailler d’un point de vue juridique, scientifique, anthropologique aussi. Il faut surtout trouver une pédagogie. La voix de l’Église doit se faire entendre sur ces questions, il faut entrer dans le débat de manière sereine et trouver une pédagogie pour rejoindre le cœur des citoyens qui seront eux aussi invités à débattre. Si j’ai bien compris, il y aura des débats citoyens, des débats auprès des étudiants sur toutes ces questions", ajoute-t-il.

Pour Mgr Aillet, la PMA en particulier pose problème. "La PMA est un problème majeur, car on oublie bien souvent le droit de l’enfant au profit du droit à l’enfant. La pédagogie de l’Église sera certainement tournée vers le droit de l’enfant, qui ne doit pas être le grand absent de ces débats sur la PMA", annonce-t-il.

Retrouvez en podcast l’interview de Mgr Marc Aillet sur Sud Radio

 

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio