single.php

Maltraitances dans les crèches : "On les dénonce depuis dix ans"

Par Jean Baptiste Giraud

Selon un rapport de l’Igas, de profondes réformes sont nécessaires pour prévenir les maltraitances faites aux enfants.

Un rapport de l’Igas dénonce des cas de maltraitance dans des crèches. Des enfants laissés sur les toilettes, d’autres avec des couches souillées… Ce rapport souligne une qualité d’accueil très disparate d’une crèche à l’autre.

Crèches : "Une maltraitance institutionnelle"

"Nous ne sommes pas très surpris par le contenu de ce rapport, que nous attendions depuis un moment, réagit Julie Marty Pichon, présidente de la Fédération nationale des éducateurs de jeunes enfants (FNEJE). Il vient dire noir sur blanc ce que l’on dénonce depuis plus de dix ans."

"Nous avions déjà alerté sur ce mal-être dans les structures via un hashtag « petite enfance en péril » en 2021, pour expliquer que la réforme n’était pas la bonne." Est-ce un problème de structure ou d’encadrement ? "Le rapport de l’Igas est très clair : il parle de maltraitance institutionnelle. Cela veut dire qu’on ne donne pas aux professionnels les moyens de faire leur travail."

 

Une pénurie de professionnels

"Les politiques publiques menées depuis dix ans se sont montrées infructueuses. Les conditions d’accueil des jeunes enfants, et donc les conditions de travail, ne sont pas de qualité. Comparé à ce qui se fait en Europe, le taux d’encadrement est trop bas en France. Un adulte pour cinq bébés qui ne marchent pas ou pour huit qui marchent, alors que la réforme dit que l’on peut être un adulte pour six enfants quel que soit l’âge…"

"Dans certaines régions, les équipes ne sont jamais complètes, car le marché du travail est tendu, souligne Julie Marty Pichon, présidente de la Fédération nationale des éducateurs de jeunes enfants (FNEJE). On n’a pas anticipé depuis plus de dix ans que l’on aurait une pénurie de professionnels. Il y a des départs en retraite, des centres de formation n’ont pas ouvert suffisamment de places. On en arrive à ces situations."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
14H
13H
12H
10H
09H
08H
07H
Revenir
au direct

À Suivre
/