"La hausse des accidents sur la route est due au relâchement des comportements"

Photo d'illustration

Me Jehanne Collard était l'invitée du Grand Journal de 18h sur Sud Radio.

Des mesures seront annoncées mardi par le gouvernement pour tenter de mettre fin à la hausse continue depuis plusieurs années du nombre de morts et de blessés sur les routes de France.

Si on parle beaucoup de la réduction de la vitesse à 80 km/h sur les routes départementales, une autre mesure pourrait voir le jour, à savoir la tolérance zéro sur la conduite sous alcoolémie.

"Probablement qu'elle ne sera pas respectée, mais ça incitera les gens à boire moins", veut croire Me Jehanne Collard, invitée du Grand Journal de 18h sur Sud Radio.

Plus que des mesures prises individuellement, Me Jehanne Collard a "le sentiment qu'il y a quelque chose qui change. Pour la première fois, depuis assez longtemps, on peut croire que ce gouvernement a vraiment la volonté d'éradiquer ce qui est un véritable fléau dans notre pays. Personnellement, j'ai envie de saluer cela."

D'autant que, pour elle, ce n'est pas une baisse de la vitesse ou du taux d'alcoolémie autorisé qui permettra de faire repartir le chiffre des victimes de la route à la baisse, mais bien une évolution des mentalités : "Personnellement, je pense qu’il n’y a plus aucune annonce qui pourra modifier le comportement des Français, sauf la création d’une police de la route, et encore. Je pense qu’on va gagner ce combat si on trouve les solutions pour mobiliser la société, qu’il y ait une adhésion sociale à ce combat de tous les acteurs. On sait que le cannabis est dangereux, que l’alcool est dangereux, que la vitesse est dangereuse. Mais l’augmentation régulière des blessés et des morts depuis deux ans est lié à un relâchement global du comportement des conducteurs. Ce comportement se relâche parce qu’il n’y a plus de contrôle, qu’il n’y a pas de politique volontariste depuis 19 ans pour éradiquer ce fléau. Si on ne modifie pas la perception des Français, on ne gagnera pas ce combat, quel que soit le gouvernement et quelles que soient les mesures prises."

Écoutez l'interview de Me Jehanne Collard, invitée du Grand Journal de 18h au micro de Véronique Jacquier

 

Les rubriques Sudradio