single.php

Moscovici "souhaite aux Français que le niveau de la campagne s'élève"

Par Jérémy Jeantet

Le commissaire européen Pierre Moscovici n'a pas voulu s'exprimer sur l'affaire Fillon mais a confié "une inquiétude" qui traverse la Commission européenne, celle que "l'élection se joue vite sur des sujets de fond".

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, Pierre Moscovici est revenu sur l'affaire Fillon.Si le commissaire européen souhaite "attendre la fin de l'enquête", il a expliqué que l'Europe attendait de "savoir ce que fera le prochain président" et reconnu "une interrogation et une inquiétude" : "Comment on débouche sur une élection saine ? Et est-ce que ça ne profite pas à Marine Le Pen ?"Pierre Moscivici espère surtout que "cette élection se joue vite sur des débats de fond. Ce dont les Français auront envie, c'est qu'on parle des projets pour le pays. Il faut qu'on se tourne vers les Français et leur situation quotidienne".Interrogé sur son opinion sur Benoît Hamon, le vainqueur de la primaire de la gauche, Pierre Moscovici a reconnu des points de son projet sur lesquels il est "embarrassé" : "Une gauche qui n’est pas Européenne, qui n’a pas l’idée que la France doit apporter à l’Europe ni respecter les règles communes, est une gauche qui se condamne à la marge."Benoît Hamon doit "donner des signes à ceux qui n'ont pas voté pour lui et assumer une part importante du bilan auquel il a participé comme ministre pendant trois ans", a ajouté Pierre Moscovici, qui attend notamment des clarifications sur le respect de la règle des 3 % de déficit budgétaire, remise en cause par Benoît Hamon : "Cette règle des 3 % est une règle de crédibilité qui s’impose à la France et qui est indispensable si on veut convaincre l’Allemagne de relancer la construction européenne."Interrogé sur les premiers jours de Donald Trump, Pierre Moscovici estime que, "quoi qu'il arrive, les Etats-Unis sont nos amis, nos partenaires, nos alliés", même s'il y a "des inquiétudes et des choses qui ne sont pas admissibles".

L'info en continu
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/