single.php

François Fillon : "Laurent Fabius ferait mieux de se taire"

Par Jérémy Jeantet

L'ancien Premier ministre François Fillon estime que Laurent Fabius, en annonçant que la Russie est en train de changer de position en Syrie, "essaye d'expliquer qu'il avait raison quand il se trompait".

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, François Fillon a regretté la communication du Gouvernement sur la question syrienne depuis les attentats de vendredi.Alors que le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a évoqué une évolution de la position russe sur le dossier syrien depuis les attentats de Paris vendredi dernier, François Fillon a lancé que "Laurent Fabius ferait mieux de se taire".Pour l'ancien Premier ministre, en effet, "ce ne sont pas les Russes qui changent de position, c'est nous", ajoutant que "les Russes ont, depuis le début, une attitude constante et sont engagés dans le combat contre le totalitarisme islamique".

"Bachar Al-Assad ne représente pas l'avenir de la Syrie"

"Ce qu'il est en train d'essayer de faire, Laurent Fabius, c'est d'expliquer qu'il avait raison quand il se trompait, a poursuivi le député Les Républicains de Paris. C'est ça le raisonnement. Laurent Fabius a condamné depuis le début tout accord avec la Russie et toute coopération avec les Syriens."Pour François Fillon, même si "Bachar Al-Assad ne représente évidemment pas l'avenir de la Syrie", il y a "des priorités" : "Les Russes n'ont jamais été des défenseurs inconditionnels de Bachar Al-Assad. Ils pensent simplement que le danger immédiat, c'est le totalitarisme islamique et qu'il faut rassembler tous ceux qui se battent contre le totalitarisme islamique."

Regardez l'interview de François Fillon, ancien Premier ministre et député Les Républicains de Paris, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat
L'info en continu
19H
18H
17H
16H
15H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/