Emmanuelle Wargon : "L'ambition écologique est au cœur de notre projet"

Invité politique
Emmanuelle Wargon interviewée par Patrick Roger sur Sud Radio, le 9 mai 2019 à 7h40.

Emmanuelle Wargon était l’invitée politique de Patrick Roger le 9 mai 2019 sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 7h40.

Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, était l'invitée politique du Grand Matin Sud Radio.

Passer de la punition à l'incitation

La secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire défend les annonces du président Macron sur le front de la lutte pour la protection de l'environnement. Elle attaque aussi la tête de liste du Rassemblement national, Jordan Bardella, sur les soupçons d'emploi fictif au Parlement européen.

"L’écologie, c’est très important pour LREM, Nathalie Loiseau, Pascal Canfin et le reste de la liste, affirme Emmanuelle Wargon. Nous avons pas mal avancé en France sur les questions écologiques. Nous avons entendu, nous travaillons sur de l'incitation". N’est-ce pas seulement pour aller prendre des voix à la liste EELV ? "Cela permet de montrer que nous avons pas mal avancé sur les questions écologiques. Nous avons eu une réduction de 2,5%, en Europe, des rejets de CO2 ; de 3,5% en France, il y a des résultats. L’ambition écologique est bien au cœur du projet de société que nous portons."

Faire évoluer l'Europe sur l'écologie

Mais si la France est une bonne élève, alors pourquoi des mesures punitives ? "La prime à la conversion a été augmentée, elle coûte presque 1 milliard d’euros, pour 400.000 véhicules. Sur la rénovation des bâtiments, nous avons mis en place une offre de changement de chaudière à 1 euro pour les ménages les plus modestes…", souligne Emmanuelle Wargon. Quid du projet de mine à ciel ouvert en pleine forêt de la Montagne d’or en Guyane ? "Les conditions ne sont pas réunies pour que ce projet se fasse, a dit Emmanuel Macron. C’est un message très clair. Hors de question d’attaquer la biodiversité en Guyane. Pour l’instant, le porteur de projet n’a même pas encore déposé de demande."

La liste RN affirme que LREM défend avant tout un projet anti-écologique, favorisant le libre échange. "On peut se demander quel est l’intérêt sérieux du RN pour l’Europe ?", s’interroge  Emmanuelle Wargon. Il faut faire évoluer le modèle européen sur l’écologie. Il faudra une majorité forte pour le faire. La Politique agricole commune doit mieux financer une agriculture responsable (...). Nous avons besoin de monter des champions européens capables de se battre dans l’économie mondiale."


 


Cliquez ici pour écouter  "L’invité politique”  avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

 

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio